[Histoire] FURDASH : la convention furry

Discutez ici de tout sujet en rapport avec l'art ayant pour thème le furry (NON adulte), ou ce qui peut-être utile pour les artistes dans le furry.
Art est entendu dans le sens large, cela peut-etre des dessins, fursuits, musiques...
Cela peut varier du partage avec les autres de vos trouvailles, creations, questions techniques, etc..

Modérateurs: modérateurs, admins

[Histoire] FURDASH : la convention furry

Messagede jigaard » 19 Mar 2018, 14:07

J'ai fait une nouvelle histoire qui se passe dans une convention furry completement inventée (avec des furry et fursuit inventés aussi)

J'ai mis pas mal de mon ressenti pendant la FBL dedans j'espere que vous allez aimer :D



---- Chapitre 1 -----


10h12
Le réveil sonna, et j'ouvris les yeux, un grand sourire se plaça sur mon visage.
Ça y est !! Enfin ! Ma toute première convention Furry !
Cela faisait tellement longtemps que j'attendais ce moment cette année.
L'inscription était ouverte depuis plus de six mois, je m’étais jeté sur le formulaire en ligne dés sa parution, et j’avais également réservé la chambre de l’hôtel dans la foulée.
J’avais imprimé le mail de confirmation de la convention ainsi que celui de l’hôtel. Je gardais ces feuilles précieusement dans la poche de mon manteau, a coté de mon portefeuille.
J’avais économisé une somme confortable en liquide pour me payer des extra durant le week-end.
Jetant un coup d’œil sur l’application de messagerie « GramGram », je regardais tous les messages du groupe de la convention a venir.

« Je viens de partir » « Salut tout le monde ? Bien dormi » « Hâte de vous revoir tous »
« Je manges un morceau et je part directement » « J’ai prévu un bon stock de cookies ! »

Le début des evenements serait vers 14h.
10h47
J’avais déjà préparé mes affaires dans ma valise la veille, je regardais une deuxième fois pour vérifier que je n’avais rien oublié. Parfait tout y était.
11h04
Je pris une douche en vitesse et me rasa soigneusement. Je pris mon pendentif en forme de patte.
11h23
Je décidais de combler mon impatience en regardant des vidéos sur internet.
Quelques vidéos de conventions, des condenses avec une musique par dessus.
Je n’arrêtais pas de regarder l’heure sur mon pc, le temps semblait ralentir.
11h31
J’en eu assez d’attendre et me prépara a manger plus tôt. Des raviolis, un morceau de fromage, un café. Le tout arrosé de Soda.
11H57
Je pris mon deuxième sac, et fourra mes deux chargeurs dedans ainsi que mon pc portable.
12H15
Je fini par me réinstaller dans mon canapé et a feuilleter un bouquin en attendant.
12H37
Bon ! Maintenant je pars !

J’enfilais mes chaussures précipitamment, revérifiais le contenu de ma valise, et partis en direction de ma voiture, après avoir bien veillé a verrouiller ma porte d’entrée.
Une fois installé derrière le volant, je mis en route le GPS, inscrivis l’adresse de la convention.
« Hotel du grand loup. 3 boulevard des ponts, Arnain »
La petite bulle de chargement se mit a tourner, puis le trajet apparut enfin !
78 kilometres pour 1h22 de route.
« Allons y » Dit la voix du GPS.
J’insérais alors ma clé USB contenant ma playlist, avant d’allumer le moteur de ma voiture.
Une marche arrière plus tard, je ressortis de la voiture pour refermer le portail, et me réinstalla dedans pour prendre la route dans les quelques chemins de campagne, avant de rejoindre la route nationale situé a une vingtaine de minutes de chez moi.

Ça y est ! J’allais enfin voir des Furry pour de vrai ! J’étais surexcité ! Je ne tenais pas en place dans ma voiture. Je conduisais vite, environ 10 a 15 km/h au dessus des limitations, mais ralentissant largement en dessous lorsque je passais devant les radars automatiques.
Si seulement quelqu’un pouvait tous les faire sauter ! Ces foutues machines a fric !

« Dans 500 metres, continuez sur la A784 direction Arnain. » Disait le GPS.
Je faisais très attention a ne pas me gourer de voie, scrutant l’écran frénétiquement, j’avais toujours, la trouille de me perdre, surtout en ville et sur les autoroutes.
Ma playlist continuait de chanter a travers mon autoradio.
Cat people, caravan palace, bad to the bones, the lonely sheperd, newlands, catgroove etc …..
Plus que 35 minutes pour rencontrer des Furry !
Mon pied appuya sur la pédale de l’accelerateur sans que je m’en rende compte, au fur et a mesure du trajet, je me remémorais mes dialogues en ligne sur Pawbook, toutes les vidéos de conventions que j’avais pu regarder sur Toyube tout au long de l’année, c’était un peu ma drogue, due a mon impatience de les voir enfin.
J’avais évidement acheté enormement de romans Furry, j’avais du en accumuler au moins une bonne trentaine, que je dévorais très vite a chaque fois, toujours avide de lire plus de fictions anthropomorphiques.
Arrivé au péage, je faillis faire tomber mon ticket, ma main tremblait un peu a cause de mon empressement.

Plus que 20 minutes. J’étais a présent sur la route départementale.
« Dans 7 Kilomètres, prenez la première sortie au rond point sur la D268 » Continua le GPS
Je continuais de regarder la route, en rêvassant, me voyant déjà a l’hôtel, je m’imaginais a quoi l’hôtel pouvait bien ressembler, j’avais déjà une photo de la devanture imprimée dans ma tête, je m’était construit le reste du bâtiment dans mon esprit, rajoutant pleins de Fursuiteurs par ci par la, me mettant en scène dans diverses situations.

HOOOKK !!!

Je revins brusquement a la réalité, je du faire un écart, car j’avais été distrait et ma voiture commençait a franchir la ligne continue et un immense poids lourds arrivait en face.
Un bon coup de stress, mais tout allait bien, mon cœur néanmoins s’emballa durant une minute.
Je réduisis alors ma vitesse et redevins concentré sur la route, je jetais alors un coup d’œil sur le GPS au moment d’entrer dans la ville d’Arnain.
4 minutes, putain ! 4 minutes pour voir des Furry !! Genial !!
Il me restais encore 3 ronds points avant d’arriver a l’hôtel, plus un feu rouge qui mit une éternité a passer au vert, pendant un instant, je songeais a le griller, mais, le fait de voir une camera installée dessus me dissuada complètement.
Et quand il m’autorisa enfin le passage, le lieu de la convention était en vue, le parking était a moitié remplit, le bâtiment était magnifique, d’un blanc-bleu immaculé, avec 5 étages il se dressait fièrement.
Pendant que je me garais, mes yeux étaient a la recherche de personnes pouvant êtres des Furry, c’était assez perturbant pour moi, je ne connaissais que 2-3 têtes irl, mais avec les badges je devrais pouvoir me repérer facilement.

Une fois ma voiture garée, je pris mes bagages et me dirigea vers le hall, un petit groupe de personnes était en train de discuter sur les canapés.
Oui ! Il avaient des badges, je posais alors ma valise et alla les saluer.
Étant nouveau dans la communauté, je ne connaissait rien.
Je tendis a main au Furry prés de moi pour lui dire bonjour.
Sur ce, il m’expliqua que dans le Furry on se faisait un hug en guise de salut, chose que je ne savait absolument pas.
Ce fut donc avec grand plaisir que je fis des accolades aux gens, c’était, comment dire, on se sentait tout de suite proche, a l’aise.
Je me rendis a la réception pour aller payer ma chambre, mon roommate n’allait sûrement pas tarder.
Je payais la chambre et je mis mes bagages dans cette dernière, je ne m’y attardais pas et retourna avec le groupe.
On discuta d’un peu de tout et de rien, durant cet après midi, en mangeant quelques cookies qui avaient étés ramenés a l’occasion par un Fur cuisinier.
Les fursuiteurs ne seraient en tenue que dans la soirée, je rongeais un peu mon frein, j’avais hâte d’en voir enfin, d’en approcher, de faire des hug.

Je ne réalisais pas encore complètement que j’étais dans une convention Furry, j’attendais ça depuis tellement longtemps.
Vers 18 heures vint la distribution des badges au deuxième étage, je m’y rendis avec un groupe d’autres Furry avec lesquels j’avais beaucoup discuté en ligne, ce n’était pas facile de pouvoir mettre des visages sur des pseudos, je commençais a associer quelques tetes au cours de l’après midi, l’une après l’autre.
Dans la file d’attente je discutais avec, Grumpywolf, un gars de 25 ans plutôt grand et trapu, cheveux bruns, yeux marrons. Son fursona est un loup rouge avec des rayures noires et des yeux rouges, il est informaticien. J’attendais avec impatience de voir sa fursuit en vrai, elle était trop belle.
L’autre fur s’appelait Antfoxy. Il était de taille moyenne, cheveux blonds, yeux verts, son fursona était un renard, tout ce qu’il y a de plus classique, mais il avait un accessoire particulier, une fourmi géante, ce gars étudiait les insectes, ce qui justifiait la raison de ce compagnon insolite.
On discuta gaming durant un long moment, comparants nos goûts et nos différents skills, pour mon compte je préférais les jeux d’aventure, les rpg.

« Suivant! » Dit un des organisateurs de la convention.
C’etait mon tour, je m’avançais devant le bureau et annonça mon pseudo.
Moi, c’était Fyo, mon fursona est un dragon or et blanc, avec un katana comme accessoire. Je ne lui avait pas encore fait une histoire très poussée mais j’y travaillais.
Je reçu donc, un pin’s, un beau badge, et un petit dépliant des règles de la convention.
Une des règles s’appelait la « 621 » qui signifiait, 6 heures de sommeil, 2 repas et 1 douche, au minimum par jour. Et apparemment pour les Fursuiteurs, ils devaient se doucher après chaque utilisation de leur fursuit.
« On va se faire un resto japonnais, tu viens avec nous ? » Me dit Antfoxy.
Je regardais furtivement ma montre, il était déjà 19h. Je n’avais pas vu le temps passer.
« Oui bien sur! » Repondis-je en souriant.
Je mis mon badge autour de mon coup et le sentit se balancer a chacun de mes pas contre mon torse. Je suivis mes amis Furry vers la sortie de l’hotel, et monta dans la voiture de GrumpyWolf, nous partîmes en direction du resto.


Dernière édition par jigaard le 15 Avr 2018, 09:30, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FURDASH] nouvelle histoire

Messagede jigaard » 25 Mar 2018, 17:44

---- Chapitre 2 -----

Je refermais la portière et GrumpyWolf démarra le moteur, au moment de quitter le parking, j’aperçus un Furry sortir un carton du coffre de sa voiture avec dedans, une tête de fursuit, un loup gris. Cela me fis sourire largement.
« T’a l’air content d’être là Fyo! » Me dit Antfoxy.
« Oh que oui ! Si vous saviez depuis combien de temps j’attends ça ! Je me suis drogué avec ses videos de conventions sur internet ! » Dis-je.
« Ah oui, mais tu va voir, les Fursuit en vrai c’est 1000 fois mieux je peux te
l’assurer! » Me repondit GrumpyWolf derrière son volant.
Le restaurant n’était pas très loin de la convention, et en plus il n’y avait pas beaucoup de monde pour un jeudi soir. Il se gara sur la place la plus prés de l’entrée.
En descendant de la voiture, je m’étirais un peu, mon dos craqua legerement. Il y avait un autre groupe de Furry qui rentrait dans le restaurant.
La devanture était très colorée, toute rouge avec des lettres d’or, nous entrâmes donc.
« Trois personnes ? » Nous demanda une gentille dame a l’accueil
« Nous sommes avec des amis, on va s’installer avec eux » Dit GrumpyWolf en indiquant du doigt une table de 15 personnes dont 4 places restaient vides.
Elle nous guida donc vers la dite table, je fis la connaissance avec d’autres Furry. Ceux la, je ne les avait jamais vus auparavant.

A ma gauche, se trouvait Lishy, un gars portant un jogging gris et blanc et un sweet a capuche gris également, je jetais un coup d’œil a son badge, son fursona était un furry kobolt brun avec des plumes bleues sur la tête. La qualité du dessin était extra, des traits simples mais avec beaucoup de petits détails et de nuances de couleurs.
Je me promis de demander une commission a un artiste prochainement pour faire dessiner mon furso de façon plus professionnelle, même si je dessinais un peu, j’étais complètement débutant, et puis surtout je n’avais pas beaucoup de temps, pour me consacrer entièrement a ça.
« Tu es dans quel coin ? » Me demanda Lishy, une chips a la crevette a la main.
«  Je suis prés d’ici, a peine une heure et demi de route, j’ai de la chance! » Lui répondis-je.
« Ah, moi je viens de plus loin, j’habite a coté de Neisma, au nord. Donc on va dire, au moins 10 heures de route. Mais il y a pire, y en a 2-3 qui viennent de Jarmen. Ils ont prit l’avion sinon ça leur aurait fait au moins deux jours de voyage en voiture! » Expliqua t’il.
En effet, j’étais plutôt chanceux, sur la FurMap, certaines zones étaient vides de Furry.
La fille a ma droite, qui était plongée dans une conversation avec son voisin me remarqua subitement.
« Tiens ! Une nouvelle tête ! Ça fait plaisir a voir, qui est tu ? Moi c’est Dealdeer » Demanda t’elle.
Je me presentais a mon tour, et elle me montra son furso, une biche blanche avec une multitude de feuilles de vignes sur son corps.
« Ma fursuit vient tout juste d’être réparée, j’avais l’habitude de la mettre sur un mannequin dans ma chambre, mais mon chat a eu la merveilleuse idée de se faire les griffes dessus un jour. Depuis le temps que l’ont m’explique que ces petits félins sont diaboliques» Expliqua t’elle, d’un ton amusée.

Nous allâmes ensuite nous servir a tour de rôle dans le buffet a volonté, je remplis alors avidement mon assiette de sushi, makis et autres bonnes choses, de la sauce, et quelques samoussa.
Nous continuâmes de manger en discutant, essentiellement de Furry, un nouveau film d’animation était sortit recement, j’avais du le voir au moins 5 fois tellement je l’avais aimé.
Depuis que j’étais dans la communauté, les sources de distractions ne manquaient pas, au contraire il y en avait enormement, entre les livres, les films, les séries, la communauté en elle même par les nombreux réseaux sociaux et les sites internet relatifs a l’art et a l’animation.
Également aussi toutes les chaînes que je suivais sur Toyube.
J’étais un peu comme dans un océan, avec une eau chaude, et un millier d’îles a explorer, l’une après l’autre. Je mettrais sans doute ma vie entière a tout découvrir tellement cet univers était dense et en expansion.

Mon assiette se vida extrêmement vite, et j’étais déjà plein, c’est ça le soucis avec les bonnes choses, le ventre se remplit trop vite, je voulu aller me resservir un peu mais me ravisa car il restait le dessert.
« On est combien au total cette année ? » Demanda un Furry en bout de table.
Je regardais son badge attentivement, heureusement pour moi, son pseudo était écrit en gros caractères, je pouvais le lire facilement de loin.
Warran, un sergal noir et bleu, tout simplement. Je le connaissais bien il faisait quelques vidéos de danse sur internet, il dansait superbement bien.
Au cours de mes discussions avec les différents membres de la communauté, j’appris par exemple qu’il faisait extrêmement chaud a l’intérieur d’une fursuit, je ne pensais pas que cela pouvait être a ce point, alors danser dedans, cela devait être infernal. D’où la fameuse douche, pour éviter les odeurs de transpiration.

« On est plus de 500 cette année, presque 100 de plus que l’année dernière » Répondit un autre.
C’était, Brombe, un gars très balèze, son fursona était un dragon vert avec écailles en argent sur le ventre et des yeux violets, il faisait partie de l’équipe de sécurité, il était très apprécie dans la convention, il y a deux ans un Furry avait manqué de se faire voler son portable par une racaille armée d’un couteau, qui se revendiqua comme étant un anti-fur, il projetait de choper le Fur contre un mur, dissimulé par un camion étant stationné la.
Mais, le Furry concerné était accompagné par Brombe justement qui était a une dizaine de metres lors de l’incident, il réagit immédiatement et le voyou passa un très mauvais quart d’heure.
Il ne se fit pas tabasser, mais étant donné que Brombe travaillait dans les forces de l’ordre, il pu le maîtriser très facilement, et appela aussitôt ses collègues pour qu’il se fasse embarquer.
Avec les camera de surveillance cela fut très facile de le condamner. Il fut jeté en prison pour quelques mois, mais le plus grand dommage fut son identité, qui fut révélée au grand jour, ne nombreux articles parlèrent de lui dans les journaux.

J’eus un peu de mal pour le dessert, deux boules de glace chocolat fraise, plus du nougat et un peu de gingembre. Je sentis mon portable vibrer dans ma poche, je le sortit et pu voir une notification de l’application GramGram.
« Debut des activités, Fursuit games a 21h dans la salle du dragon blanc au deuxieme etage. »
Je regardais ma montre, 20h31. Largement assez de temps pour finir de manger.
Tout en payant, je continuais de discuter avec Dealdeer, et a un moment elle me demanda par quel chemin j’avais connu la communauté Furry.
Question très intéressante, j’aimais les dragons depuis très longtemps mais je ne savais plus quel élément déclencheur m’a amené sur un site d’art, avec des dragons anthropomorphes que j’ai adoré, puis un jour je suis tombé sur un loup avec une apparence humaine. Et un jour sur un forum, je vis marqué le mot Furry, puis ce fut le doigt dans l’engrenage.
Elle fut très intéressée, et elle m’expliqua que souvent, les gens adorent le Furry depuis très longtemps mais sans en connaître le nom.
« Bon allez je file a l’hôtel enfiler ma fursuit » Me dit-elle avec un grand sourire avant de courir vers sa voiture. Quand a moi je filais rejoindre mon covoiturage.

Nous repartions alors vers la convention, une fois arrivé au parking, je pu voir qu’il y avait déjà plus de monde, les gens étaient surexcités. Je descendis de la voiture, heureux a l’idée de voir enfin des fursuiteurs, je fis un bref détour dans ma chambre, et croisa au passage mon roommate qui etait justement en train de me chercher.

Il s’appelait Dackfaloo, son fursona était un ours violet avec des taches bleues sur tout le corps.
On se fit un gros hug durant quelques secondes.
« Content de te voir ! Tu a ta carte pour entrer dans la chambre ? » Me demanda t’il.
« On m’a dit a l’accueil qu’il fallait que tu paye dés ce soir, mais je peux t’ouvrir pour que tu dépose tes affaires en attendant » Lui dis-je.
« Merci t’es sympa » Me dit-il, alors que je lui ouvrais la porte. Je restais dans l’entrebâillement pendant qu’il déposait ses affaire sur le lit de droite,
Je trépignais sur place a l’idée d’aller au deuxième étage
« Oh tu peux me laisser tu sais, je dois prendre une douche. » Dit-il voyant que je ne
tenais pas en place.
« D’accord, bonne douche alors! Je vais au deuxième étage » Dis-je avant de refermer la porte doucement derrière moi.
J’entendis alors un bruit derrière moi et je vis pour la première fois de ma vie un fursuiteur en vrai.

Je jetais alors un rapide coup d’oeil a son badge.
Eresvius, c’était un furry loup, entièrement brun sauf sur le ventre ou son pelage était d’un blanc immaculé. La première pensée qui me vint a l’esprit, c’était : « C’est impressionnant »
J’avais regardé beaucoup, voire enormement de vidéos de conventions, certaines en première personne. J’admirais tout ce que je voyais, mais la, en réel, c’était, vraiment extraordinaire.
Le fursuiteur devait être peut être un tout petit peu plus grand que moi mais, c’était comme si il l’était beaucoup plus. Imposant, voila la description que je pouvais mettre.
Il avait une certaine impression de, comment dire, de puissance qui se dégageait de sa fursuit.
Entendant la porte de ma chambre se refermer, il se retourna vers moi, j’étais en plein milieu du couloir, il m’avait forcement vu.
Un immense sourire s’élargit sur mon visage, je n’osais pas tellement bouger.
« humff » Fit-il, en tournant le tête legerement sur le coté. C’était adorable.

Il s’avança alors vers moi et écarta ses bras largement.
Oui ! Un hug ! Enfin ! Après toute cette attente ! Enfin ! Je mis alors mes bras autour de son dos, il fit de même en bougeant très legerement de gauche a droite, comme pour me bercer.
Le hug dura peut être 3-4 secondes, mais pour moi ce n’était pas rien, au contraire.
Ce fut une des sensations les plus, pures, les plus, sécurisantes que j’ai pu voir de toute ma vie.
Je fermais les yeux pour m’imprégner de ce bien être, de ce réconfort que Eresvius me donnait.
Sous mes doigts, je sentais la fourrure, toute douce, je frottais legerement son dos, sans plus pour ne pas risquer de l’offenser.
Sa fursuit était imprégnée d’une sorte de parfum très doux et extrêmement agréable a sentir.
Toutes ces sensations restèrent dans ma tête, et même longtemps après je me souviendrais de ça.

Puis, il se sépara de moi, et me fit un coucou de la main en faisant un son amusant avec sa bouche, entre le grognement et le soupir.
Puis il se dirigea lentement vers l’ascenseur allant au deuxième étage.

Moi, je ne pouvais pas être plus heureux qu’en cet instant.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FURDASH] nouvelle histoire

Messagede jigaard » 26 Mar 2018, 15:54

---- Chapitre 3 -----

Je montais les escaliers quatre a quartes, et arriva très vite au deuxième étage, un panneau m'indiqua la direction des fursuit games. A cet étage il y avait uniquement des grandes salles, pas une seule chambre.
Une pour les jeux en fursuit, l'autre, pour la danse, et encore une autre avec tout les stands des artistes et des écrivains. Une chose sure ! Mon portefeuille allait se faire violer demain matin.
De nombreuses affiches et bannières étaient éparpillées sur les murs, la lumière était tamisée, un rose violet avec quelques néons fluo bleus, vert, jaunes, mit un peu en bazar au plafond. C’était une ambiance de rêve, j’entendais des voix et des rires a fond du couloir, bon sang que cet hôtel était grand. Un fursuiteur sortit de la salle et fila directement dans une autre pièce, juste en face de lui. Ah ! Oui j’avais oublié la fursuit lounge.

En passant devant, je jetais un coup d’œil, la salle était de taille moyenne, au moins 50 fursuits étaient accrochées a des cintres au fond de la pièce, a coté de l’entré se trouvaient 5 énormes ventilateurs qui tournaient a plein régime pour rafraîchir les fursuiteurs, je scrutais le moindre détail de cette pièce avant d’en sortir, plusieurs affichettes marqué « photos interdites » étaient placardés sur les murs.
Je fis demi tout et rentra dans l’espace « Fursuit game ».
J’en avais pleins les yeux, des fursuiteurs partout, de toutes les espèces.
Des loups, des renards, des dragons, des rats, des loutres, des cerfs et pleins d’autres encore.
Et de toutes les couleurs qui pouvaient exister sur cette planète.
Il y avait un groupe de Furry qui étaient sur un jeu twister, une première partie était en train de se terminer, il restait deux fursuiteurs enchevêtrés de façon très inconfortable sur le tapis de jeu

« Maintenant ! Rinan, met ton pied gauche sur le rond violet! » Dit une voix a ma gauche.
C’était Naxme, un des organisateurs de la convention, il portait sa fursuit, un loup entièrement rose avec un toupet vert entre ses deux oreilles.
Rinan, un cerf brun avec de magnifiques cornes blanches étant déjà en train de lutter pour garder son équilibre avant de changer de position, il était sur son bras droit et complètement a l’opposé, son pied droit, son corps oscillait.
Il tenta alors de changer de pied directement, lançant sa jambe droite a trois cases sur sa gauche, mais, malheureusement il glissa en cours de route et s’étala de tout son long sur le tapis.
« Oh ! Eh bien c’est Trondhy qui a gagné cette manche, applaudissez le!!! » Dit Naxame.
Le Furry en question se retourna, je ne pouvais voir que son dos pendant le jeu.
Trondhy est un Rhinocéros entièrement gris avec une touffe de cheveux noirs sur le front, habillé avec des vêtements en cuir, porte une hache a sa ceinture.
J’aimais bien sa tenue, un style moyenâgeux, c’était assez fun dans le décor d’un hôtel.

Certains fursuiteurs sortirent pour aller se rafraîchir devant les grands ventilateurs dans la pièce d’à coté, en passant a coté de moi, j’en entendis certain avoir un peu de mal a recuperer leur souffle. D’autres se faisaient aider pour boire, c’était assez marrant de voir une tête de loup mettre quasiment la totalité d’une petite bouteille dans sa gueule.
Je décidais de sortir mon téléphone portable pour pouvoir prendre pleins de cliché, étant sans fursuit je ne pouvais que regarder, et je n’étais pas le seul, on devait être au moins une vingtaine de gars adossés contre le mur ou alors assis par terre.
Je pris un mouchoir pour nettoyer l’objectif, et me positionna pour photographier le fursuiteur qui buvait de l’eau. J’attendis que l’appareil focus, puis, appuya.
Mais le furry avait fini de boire au même moment, et ça donna une photo complètement floue.
Je regardais tout ce qui se passait autour de moi, il y avait une table a l’autre bout de la pièce avec des piles d’objets que des furry s’amusaient a dégommer avec des pistolets lançant des projectiles en mousse, je réussi a prendre plusieurs photos d’une qualité correcte d’à peu prés tout le monde dans la salle. Puis je finis par ranger mon portable, pour rechercher d’autres Furry dans l’hôtel, et obtenir quelques hugs.

Je ressortis et me dirigea dans le grand hall d’entrée. Il y aurais sûrement pleins d’autres fursuiteurs a rencontrer. Justement, avant d’arriver a l’escalier, un chat bleu-vert croisa ma route, je me mettais instinctivement a sourire a chaque nouvelle peluche géante que je croisais, je devais sans doute avoir l’air un peu idiot, mais je m’en fichais, j’étais tellement heureux d’être la.
Le chat du voir mon avidité de hugs sur mon visage, car il se planta devant moi, j’osais alors écarter legerement mes bras pour réclamer un câlin, qui ne se fis pas attendre.
Cette fois ci la fourrure était plus longue, je pu enfouir mon visage dans le devant de son épaule, me concentrant sur tout ce que je pouvais ressentir.
Sous mes mains je percevais une grande chaleur sur les poils, et toujours une odeur très agréable, ils devaient utiliser des produits particulier pour éviter les odeurs de transpiration.
Puis il me relâcha gentillement, et ébouriffa affectueusement mes cheveux. Je me mis a rigoler.
Puis il se dirigea doucement vers la salle des Fursuit games.
Moi, je poursuivit mon chemin en sens inverse, ne croisant personne dans les escaliers, je m’amusais a les descendre assez vite.

Arrivé dans le hall, je pouvais voir que la majorité des mascottes d’animaux étaient dehors, l’ambiance était festive. Il y avait plusieurs groupes formés, de part et d’autre, je n’osais pas trop aborder ouvertement les gens, je ne connaissais encore personne dans la communauté, ce n’était pas très facile, je cherchais des visages que je connaissais, mais ils n’étaient pas la. Je vis alors un groupe mêlé de fursuiteurs et de gars sans costumes se tenir ensembles en cercle, alors que je marchais a coté, l’un d’entre eux m’attrapa au passage et je fus mis dans leur ronde.
Ouais !! Un câlin a plusieurs ! Trop bien !
On se tenais simplement blottit tous ensemble, un chaleur très agréable se propagea parmi nous.
Nouvel instant a mettre au dessus des meilleurs moment que je passais ce soir la.
On se frictionna le dos mutuellement durant au moins, cinq bonnes minutes, je pouvais sentir le bien être de tout le monde. C’était comme si on était des amis très proches alors qu’on étaient encore inconnus.
C’était ça que j’aimais particulièrement dans ce fandom, l’acceptation.
Je pense sincèrement que la communauté Furry est profondément bienveillante, prônant la bonne humeur et la joie de vivre sans se soucier du regard des autres personnes qui nous jugent durement et méchamment sans même nous connaître.
Je me sentais, merveilleusement bien en cet instant, et rien ne pouvais gâcher cette joie. Tous mes soucis, mes tracas, et les problèmes de ma vie quotidienne étaient complètement
balayés hors de ma tête.

« On va se boire une bière dans ma chambre ? » Proposa un des Fursuiteurs.
On acquiesça tous presque en même temps. Et on fila directement au troisième étage.
Je jetais un coup d’œil a ma montre, 23h57.
Déjà cette heure la ?? Mais, c’était bizarre car je ne ressentais absolument aucune fatigue, aucune.
Et je n’avais certainement pas envie d’aller me coucher.
Je compris alors la fameuse règle des 6 heures de sommeil minimum.
On passait tellement de bons moment dans les conventions que c’était presque une punition de devoir aller au lit, et devoir attendre le lendemain pour profiter a nouveau de l’univers des Furry.

On emprunta l’ascenseur directement, par chance la cabine était plutôt grande,
10 personnes maximum indiquait un mémo a coté des boutons.
On était 5 donc, no problem, durant le trajet nous restâmes silencieux, et la porte s’ouvrit, la chambre du Furry qui nous avait invité était juste en face.
Il s’apellait Marwer : un écureuil bleu et bleu clair avec de très grandes dents et une énorme noisette suspendue autour du cou en guise de pendentif, le style de sa fursuit était très cartoonesque. C’était magnifique, mais pour mon compte, je préférais les fursuits faites dans un style réaliste, j’en avait vu une dans la salle des jeux, une partielle de loup couleur brun clair et foncé par endroit et des eux de couleur différentes.
Pour revenir a Marwer, il était obligé de faire attention pour que son badge de convention ne s’emmêle pas autour du fil qui lui servait a tenir sa grosse noisette.

Il passa devant nous et ouvrit la porte, nous faisant signe d’entrer.
« Après vous, chers humains » Dit-il a moi et un autre furry sans costume.
« Merci » dis-je brièvement, allant me placer a coté d’une table, contre un mur.
Je regardais les deux autres fursuiteurs, un loup blanc et gris avec des yeux verts appelant Timdack. L’autre se nommait Dustiny, un dragon de couleur sable avec des yeux rouges.
Je reçu une bière, et tous ensemble nous trinquions, puis nous discutâmes de pleins de choses différentes, de nos vies, nos boulots, nos différents goûts concernant les films, séries, animés ou livres. C’était très enrichissant, nous étions dans la même communauté, mais avions tellement a apprendre les uns des autres.
Après un long moment on fini par retourner dehors au niveau du hall, l’ambiance s’était déjà beaucoup calmée, d’ailleurs il était 2h34.
Incroyable comme le temps passait vite, je me revoyais arriver cet après midi, c’était comme si seulement une heure avait passé depuis.

Il y avait un groupe de personnes qui discutait tranquillement, je me mis alors parmi eux et écouta la conversation, ajoutant mon petit grain de sel de temps en temps.
Et enfin, après un long bâillement, je me dis que je commençais a fatiguer, mes eux piquaient depuis un moment, et je me redis compte qu’il était inutile de lutter contre ma somnolence.
Je dis bonne nuit a tout le monde, mais retourna quand même roder au deuxième étage, dans l’espoir de croiser un fursuiteur avant d’aller me coucher.
La montée de escaliers fut moins vigoureuse qu’au début de la soirée, 3h37 disait ma montre, je fis un rapide calcul dans ma tête, et j’en arrivais a la conclusion qu’il me serais difficile de faire mes 6 heures de sommeil.
J’arrivais enfin dans le couloir, les lumières étaient toujours allumées, j’entendais des voix au bout du couloir quand soudainement un flash de lumière aveuglant apparut dans la Fursuit lounge, les conversations s’arrêtèrent subitement, puis un cri étouffé, alors qu’un deuxième et un troisième flash éclata.
Je couru vers la salle, pensant que quelqu’un s’était électrocuté. En arrivant dedans, tout le monde allait bien, il y avais Brombe, (le dragon vert chargé de la sécurité) et Naxme, l’organisateur de la convention.

Une fois rentré Brombe me cria dessus.
« Sort tout de suite ... ne ….. » Commença t’il.
« Non ferme la porte derrière lui! » Ordonna Naxme.
Ce qu’il fit aussitôt, et il me pris par le bras.
« Qu’est ce qui vous arri …... » Demandais-je.
Pendant ma phrase, j’avais tourné la tête vers les trois fursuiteurs présent dans la salle,

Non ! En regardant de plus prés, ce n’était pas des costumes.
Devant nous se tenaient trois Furry réels, ils étaient vivants !!
Aurais-je été drogué avec les bières ? C’était pas possible !
Apparemment les deux autres personnes avaient la même hallucination.

Il y avait un loup gris, un renard et un chat roux.
« Humm, bonjour, pourriez vous nous dire ou nous sommes ? Nous recherchons un mec qui nous a échappé. » Commença ce dernier.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FURDASH] nouvelle histoire

Messagede jigaard » 26 Mar 2018, 21:11

---- Chapitre 4 -----

« Nous recherchons un homme qui s’appelle Nasil, un humain avec un costume noir, il est blessé a l’épaule! » Dit le renard.
Ils étaient habillés de façon bizarre, ils portaient comme des tenues de combat, mais c’était des vêtements plutôt discrets, ça semblait très avancé par rapport aux vêtements de notre époque.
Nous restâmes tous les trois pétrifiés, on se regarda comme pour se demander si tout cela était réel.
Ce fut Naxme qui cassa le silence pesant.
« V… vo...Vous êtes …. d …. Des Furry ?? … Pour de vrai ?? » Dit-il d’une voix tremblante.
Le renard prit un air blasé.
« Oui, et vous, vous êtes des humain ça on a comprit. Vous étiez dans une grotte ces 30 dernières
années ou quoi ? » Dit-il d’une voix traînante.
Naxme était choqué, je voyais ses yeux commencer a briller de larmes, je continuais a regarder les Furrys, complètement fasciné, n’osant pas bouger.
« Comment ça ? Les trente dernières années, mais ….. c’est impossible ! Les … Furry ne peuvent pas exister ! C’est …….. » Commença t’il avant de s’interrompre, il essuya ses yeux.
A ce moment la, les trois animaux regardèrent autour d’eux.

« Mais … c’est … qu’est ce que c’est que ça ? » Dit le chat, regardant toutes les Fursuit accrochées.
« Qu’est ce que …….. C’est quoi cet endroit, on est ou la!!?? » Dit le loup, haussant la voix d’un ton menaçant, s’approchant de Naxme.
Brombe se mit alors devant lui , levant les mains.
« Euh …. Monsieur, écoutez moi, nous sommes en plein milieu d’une convention Furry, vous…. Comment pouvez vous exister en vrai ? » Expliqua t’il.
Les trois animaux se stoppèrent et se regardèrent subitement. Puis le loup fini par parler.
« Ce ….. rassurez moi, nous sommes bien en l’an 357 de la 7eme ére ? » Demanda t’il d’un ton calme, une certaine inquiétude pouvait se lire dans ses yeux.
Nous continuâmes de nous regarder durant un moment. Naxme sortit alors son smartphone de sa poche et le tendit vers le loup.
« On est en 321, regardez » Dit-il alors que le loup prenait le portable.
Les deux autres se rapprochèrent, et prirent le téléphone a tour de rôle, puis le chat se mit a réfléchir a voix haute.
« Donc, ce salaud a utilisé son bidule pour revenir plus de trente ans en arrière pour nous échapper. Nous avons donc deux problèmes, il ne doit, et nous ne devons absolument pas causer de tort aux gens de cette époque cela pourrais bouleverser notre futur dans le cas ou un parent se trouverait par hasard ici. » Dit-il.
Ils continuèrent de discuter un moment, nous on comptait les points.

« Et …. nous devons nous cacher, tu te rappelle les percussions contre les Furry au début des transformations ? » Dit le loup.
« Oui évidement, je m’en rappelle que trop bien » Dit le chat.
Nous étions toujours contre le mur, attendant la suite des evenements.
« Bon ! Par chance nous sommes en plein milieu de la nuit. » Dit le renard.
Ils se tournèrent alors tous les trois vers nous et s’approchèrent. Le loup prit la parole.

« Première chose messieurs ….. Vous n’avez absolument rien a craindre de notre part, d’accord ? Je m’appelle Lython » Dit il.
« Eux c’est Riith …. » Continua t’il, montrant le chat.
« …. et enfin voici Ireth » Dit-il en pointant le renard du doigt.
Nous nous presentames alors nous mème, donnant nos noms de fursona ainsi que nos
vrais noms.

« Bon ! Quoi qu’il en soit, nous allons avoir besoin de votre aide ! Pour nous cacher, et pour retrouver ce type, il a ….. il transporte quelque chose d’extrêmement dangereux avec lui, nous devons absolument lui mettre la main dessus. » Dit Lython.
« D’accord …. pour vous cacher j’aurais bien une idée, vu que l’ont est en pleine convention, vous pourriez vous mettre en fursuit. Vous seriez incognito. Même pas besoin de
parler aux gens en plus. » Expliqua Naxme.
« Euh …. oui, par contre vos …. Fursuit vont empester notre sueur après ça. » Dit Riith.
« Ce n’est pas grave du tout ne vous inquiétez pas, mais il va falloir que l’on s’organise efficacement. » Dit Naxme.
« Mais d’où venez vous exactement ? Comprenez nous …. On est tous fans d’animaux anthropomorphiques, et la ….. Vous êtes notre rêve incarné! » Dis-je, coupant presque
la parole a Naxme.

« Oui, il a raison, on va vous aider mais … Il nous faudrait quelques explications. » Dit Brombe.
Moi qui trouvais les fursuit vraiment géniales, ayant eu un tel bonheur a obtenir quelques
hugs. La, j’étais au comble de la béatitude. Un miracle s’était produit.
Les trois animaux se regardèrent un moment puis le loup reprit la parole
« Bon ! … Écoutez moi attentivement tous les trois » Dit-il avant de marquer un temps
d’hésitation, il semblait chercher ses mots.
« Les …. les Furry …. vont exister ! Mais cela ne se produira pas avant une trentaines d’années.
Je ne peux rien vous dire d’autres, je suis désolé, nous venons du futur, l’homme que nous cherchons est … un criminel d’une certaine façon, il a été envoyé dans le passé avec nous involontairement grâce a …. quelque chose en sa possession, nous devons absolument le retrouver le plus vite possible, car chaque interaction qu’il pourrait avoir avec les gens de votre époque pourrais avoir des conséquences sur le futur ! » Dit-il.

Eh bien, moi qui adorait les histoires de science fiction et de voyage dans le temps, j’étais servi.
« Nous sommes au milieu de la nuit, il n’a pas du aller bien loin, tu a pu lui tirer dessus avec tes balles GPS Lython ? » Dit le chat.
Ils étaient stressés, et ne voulaient pas perdre leurs temps ici. En même temps leur situation devait être très compliquée a gérer.
« Oui, il se trouve ….. » Dit Ireth, sortant une sorte de tablette tactile de sa poche.
« ….. Il est encore dans ce batiment ! » S’exclama t’il, avant de s’adresser a nous.
« Bon ! Quel … euh … comment vous appelez ça déjà ?» Commença t’il, montrant du
doigt les costumes suspendus au fond de la pièce.
« Des Fursuit ! » Dit Naxme, pour aider le renard a trouver le mot approprié.
« Oui ! Quelle fureuu...suite, pouvons nous prendre pour aller l’attraper ? » Demanda-t’il en se dirigeant vers les cintres chargées.
Naxme prit les devant, et se dirigea vers sa fursuit qui était suspendue dans un coin.
« Vous pouvez prendre la mienne ! On doit faire a peu prés la même taille. » Dit l’organisateur
de la convention.
Le renard se précipita directement dessus, et l’arracha du cintre sans aucune délicatesse.

« Attention !! Vous allez la déchirer. » cria Naxme.
Le renard sursauta et regarda l’humain d‘un ton pas très aimable.
« C’est que …. ça coûte très cher ... c’est pour ça. » Expliqua t’il.
Le renard soupira un coup, et tripota la Fursuit pour chercher l’ouverture.
« Bon ! Comment on l’enfile ce truc la ? » Dit il en volant mettre la jambe dedans
de façon maladroite.
« Attendez ! Je vous aide! » Dit Naxme, visiblement terrifié a l’idée d’avoir sa Fursuit en lambeau.
C’était assez marrant a regarder, je ne pouvais m’empecher de sourire involontairement, on
aurait dit un sketch.
« Incroyable! » Dit une voix sur ma droite.
Le chat était en tain de regarder les quelques affiches de la convention sur les murs.
« C’est …. particulier en effet, on m’aurais raconté que les humains aimaient les Furry bien avant notre apparition, je ne l’aurait pas cru. » Dit le Loup.
J’osais alors m’approcher pour les admirer de plus prés, j’étais fasciné, j’avais bien fait d’aller jeter un coup d’œil a la Fursuit lounge pour voir si il y avait encore de l’animation avant d’aller me coucher. Ma fatigue avait complètement disparue bizarrement.

« Aieuu ! Vous me tirez les poils!! » Cria Ireth, d’un ton indigné.
« Oh, je m’excuse, désolé. » Dit Naxme sur un ton d’excuse.
« Ah merde ! c’est bien le moment » Dit alors Brombe, nous faisant tous sursauter.
Il cherchait dans sa poche, on pouvait entendre une voix grésiller. C’était son talkie-walkie.
« Oui ? Qu’est ce qui se passe ? » Répondit-il
Il se précipita alors vers la porte, la ferma violemment et enclencha le verrou.
« on ...shgr lj a fl …kkrr flichjk » Disait le haut parleur.
Brombe grimaça en essayant de comprendre ce qui pouvait bien se dire, il tripota alors un bouton puis la voix devint tout de suite plus facile a comprendre.
Pendant ce temps la, Naxme avait réussi a convaincre le renard de se tenir tranquille pendant qu’il l’aidait a se vêtir de sa Fursuit. Il ne restait plus que la tête a mettre.
«  …. ompris, ou quoi ? » Disais la voix dans le talkie.

« Répète moi ce que tu viens de dire calmement, je n’ai absolument rien comprit » Dit Brombe.
L’appareil se tut durant quelques secondes, puis la voix reprit.
« Je disais ….. un gars est entré dans l’hôtel avec une arme a feu et a tiré sur quelqu’un, plusieurs gars lui ont sauté dessus et on pu le maîtriser et maintenant les flics vont venir le chercher, on a besoin de toute l’équipe d’urgence. » Dit l’homme.
« Et a quoi ressemble cet homme ? » Demanda Brombe. L’appareil fit un petit bip avant que l’autre personne ne parle a nouveau.
« Il a un costume noir et une tête tout ce qu’il y a de plus classique, et il est aussi blessé a l’epaule. C’est pour ça que je veux que toute l’équipe vienne ! C’est pourtant marqué dans le règlement que les armes a feu sont interdites dans les conventions. » Continua la personne.
« C’est lui ! Il faut aller le choper tout de suite! » Dit Ireth, la tête de la fursuit dans les bras.
Et il se dirigea vers la porte.
« Vous deux ! Vous venez avec moi, nous allons ramener ce gars ici
et ens …... » Commença t’il a dire.

BANG ! BANG ! BANG !

« Vous êtes la les gars ? » Dit la même voix que celle dans le talkie-walkie juste avant.
« Eh merde! » Dit Brombe, tournant la tête vers les Furry, paniqué.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FURDASH] nouvelle histoire

Messagede jigaard » 26 Mar 2018, 21:12

---- Chapitre 5 -----

BANG ! BANG ! BANG !

« Putain vous êtes la les gars ?? Y a les flics dans le hall et ils veulent voir tout le staff!! » Cria toujours la voix derrière la porte.
Impossible de passer inaperçu car la lumière était allumée. Et de plus il allait falloir que les furry se planquent. Sur l’instant, personne n’osa répondre, peut être qu’il allait partir.
J’eus le réflexe de montrer du doigt le talkie-walkie de Brombe et de faire un signe de croix rapidement avec mes mains. Il réagit immédiatement et coupa l’appareil.

BANG ! BANG !

« Vous êtes la ???? » Dit il d’une voix très inquiète.
Nous restions tous figés, puis, avec un grand soulagement, le gars repartit en direction des escaliers, ou de l’ascenseur, peu importe. On l’entendit râler en faisant demi tour.
« Putain ! On paye déjà une fortune pour la location de l’hôtel et ils oublient d’éteindre les lumières » Dit-il de très mauvaise humeur. On osa de nouveau bouger.
« Bon, on fait quoi maintenant, c’était Sursac et il a un double de clés de la Fursuit
lounge » Dit Naxme. Les Furry le regardèrent bizarrement.
« C’est, ici la Fursuit Lounge ! » Dit il en désignant le sol du doigt.
« Et il va sûrement revenir éteindre la lumière d’ici une minute ou deux grand maximum, donc, il faut faire vite ! On fait quoi ?? » Finit-il de dire d’un ton paniqué.

Par chance, il y avait une armoire plutôt grande dans le fond de la salle.
« Bon ! On peux se planquer dans ce meuble, pendant ce temps la, vous partirez dans la hall tout les trois » Dit le Loup soudainement. On ne se fit pas prier, Naxme se dépêcha de retirer sa fursuit du Renard, et ils filèrent tous les trois dans l’armoire, alors que l’ont entendait des bruits de pas revenir vers la salle. Brombe déverrouilla la porte immédiatement et s’adressa a moi.
« Toi tu va dormir, et tu viendra nous voir dans notre chambre a 7 heures précises, on aura besoin de ton aide! » Me dit Naxme rapidement avant de sortir, Brombe éteignit la lumière et verrouilla de nouveau la porte derrière nous.
« Bon ! Toi va au lit! » Me redit Naxme devant Sursac.
Il me fit signe de filer, simulant un énervement contre moi. J’entendis Sursac parler dans mon dos.
« C’est qui celui la qu’est c …... » Commença t’il, je ne pu entendre le reste de sa phrase, j’étais déjà dans les escaliers, allant au premier étage ou ma chambre m’attendait.
Rapidement, je mis mon réveil a 6h50. et ouvris la porte, mon roomate était en train de dormir, je ne pris pas la peine de retirer mes vêtements et me glissa directement sous les draps.

Étant allongé, le besoin de dormir me rattrapa d’un seul coup, j’avais pensé réfléchir un moment a la situation en fermant les yeux mais ce fut mon corps qui me demanda de dormir brutalement.
D’ailleurs pendant la nuit, enfin, échantillon de nuit devrais-je dire, mon inconscient ne savait plus ou donner de la tête pour me fournir des rêves.
J’en fis un plutôt court, j’étais a une « convention d’humains » c’est a dire que nous etions une communauté de Furry qui aimaient se déguiser avec des costumes d’humains.
Puis, le réveil de mon téléphone sonna, cela me fit sursauter, et étant déjà habillé, je sortis du lit a toute vitesse, appuyant sur l’écran tactile pour le couper, cela ne réveilla même pas mon compagnon de chambre. Je regardais un moment la forme de son corps sous les draps, il ne bougea pas d’un pouce. Je pris soin de ne pas faire de bruit en enfilant mes chaussures.
Je pris mon badge de convention et le mis autour de mon cou, j’ouvris la porte délicatement et en sortant, la referma très doucement.
Puis je me dirigeais vers le 4 eme étage, la ou était la chambre que partageais Naxme et Brombe.

Montant les escaliers, je reflechissais a la situation. De nombreuses situations se bousculaient dans ma tête, différentes possibilités. L’hôtel serais bientôt envahi de monde, d’ici une heure je pense.
Il y avait trois Furry mais la situation serais extrêmement compliquée car Naxme et Brombe pourraient prêter leurs Fursuits, mais étant donné qu’ils faisaient partie du Staff, ils devraient être présents et répondre aux question des gens, curieux de savoir qui était dans son costume.
Et bien évidement, il restait toujours le troisième Furry qui devrais rester planqué.
Cela risquait d’être une journée extrêmement compliquée. Les lumières des couloirs étaient toutes éteintes pour l’instant.
J’arrivais enfin devant la porte de la chambre 428 et frappa trois coups discrets.

« Qui est-ce ? » Demanda la voix de Brombe a travers la porte.
« C’est moi …. Fyo! » Dis-je.
J’entendis alors la porte se déverrouiller, et elle s’ouvrit brusquement, son bras surgit et m’attrapa rapidement pour m’emmener a l’intérieur.
La chambre était dans la pénombre, et je pouvais voir trois silhouettes prés de la fenêtre, dont les volets électriques étaient complètement fermées.
Brombe me mit la main devant la bouche et mit son index devant la sienne, pour me demander de rester silencieux. Il me parla alors tout doucement.
« Bon …. On va pouvoir s’arranger, Naxme est retourné chez lui, pour chercher trois fursuit qu’il avait fabriqué il y a un moment. On va leur donner pour qu’ils puissent se déplacer librement, il va falloir que tu aille l’aider dans le parking quand il va arriver, pour tout amener jusqu’à la chambre. Et surtout, murmure si tu a besoin de parler, les deux chambres autour de
nous sont occupés. » Dit-il lentement, sa bouche presque collée a mon oreille, sa barbe me chatouillait la nuque.
« D’accord » Dis-je simplement, puis je me dirigeais lentement vers les Furry, leurs silhouettes étaient vraiment impressionnantes, de plus ils avaient une musculature plutôt imposante.
« Bonjour, vous allez bien ? » Dis-je timidement.

Le loup s’approcha de moi et me serra la main, je fis pareil pour les deux autres.
« Oui, la nuit était plutôt stressante, mais, la situation va peut être tourner a notre avantage, et, surtout, il ne faut surtout pas que les gens sachent que nous sommes la, et que nous existons, cela pourrais causer un paradoxe temporel ou autre horreur dans le genre. » Dit Lython.
« C’est quand même dingue, pouvoir revenir das le passé, vous pensez que Nasil savait ce que cela allait déclencher quand il a utilisé ….. cette chose » Dit Ireth.
Le renard avait marqué une pause avant de finir sa phrase, jetant un rapide coup d’œil vers nous.
« Humm, je ne pense pas, c’était un geste désespéré je pense, car nous étions sur le point de le tuer, il avait déjà prit une balle dans l’épaule, et j’étais en train de viser pour lui en tirer une autre dans la tête. Il savait parfaitement qu’il allait mourir, donc il a utilisé ce qui lui restait sous
la main. » Finit de dire Riith, regardant a travers les fins espaces entre les stores pour observer ce qui pouvait se passer dans la rue.
Le soleil soleil n’était pas levé mais le ciel noir commençait a s’éclaircir legerement.
Nous nous étions mis en cercle, très prés les uns des autres pour pouvoir discuter sans faire le moindre bruit, je sentais la chaleur de leurs corps, cela me rappela le gros câlin que j’avais partagé avec Marwer et sa bande hier soir, enfin vu l’heure qu’il était, il serait plus approprié de dire que cela s’est passé il y a quelques heures.

« Et, en ce qui concerne les flics, que s’est t’il passé hier soir ? » Demandais-je.
Car c’était encore un autre problème, les Furry ne pourraient pas repartir a moins de retrouver ce Nasil et de pouvoir utiliser ce qu’il possédait pour pouvoir retourner a leur époque.
« La situation s’est rapidement arrangée, le gars qui a été blessé ne souffre d’aucune blessure grave, il a été rapidement emmené a l’hôpital, ils lui ont retiré la balle et il est sortit peu de temps aprés, d’ailleurs je crois que sa chambre est dans cet étage. L’homme a été emmené au commissariat, et placé dans une cellule en attendant qu’un juge ne s’occupe de son cas.» Dit Brombe.
« Et les flics n’ont pas fait de fouille ? » Questionnais-je. Ce fut le chat qui me répondit
« Eh bien non, apparemment ils prévoyaient de réveiller tout le monde dans l’hôtel pour trouver l’autre flingue, mais pour éviter ça, j’ai donné le mien a Brombe, et, discrètement il a fait semblant de l’avoir trouvé derrière un meuble et a été le confier aux forces de l’ordre, après ça ils sont partis sans demander leur reste. » Expliqua t’il.
« Mais le problème est que, maintenant, vous n’allez pas pouvoir aller le recuperer si il est enfermé chez les flics. » Dis-je.
Sur ce, j’entendis les trois Furry rigoler, et le renard reprit la parole.
« Oh mais cela n’est absolument pas un problème, étant donné que nous sommes dans l’ordr….. hummpp, dans, euh, pardon, enfin nous maîtrisons certaines capacités qui nous permettent de passer outre de simples serrures ou de simples murs, regardez! » Dit Ireth.

Il se rapprocha du mur, et ferma les yeux un instant, une lueur bleutée sortit de sa main.
« Grace a notre magie, nous pouvons par exemple, voir a travers les murs. » Dit il
La lueur de sa main s’amplifia et recouvrit une partie de la séparation entre les deux chambres, aussitôt, nous pûmes voir un grand lit avec deux gars en train de dormir, l’un dans les bras de l’autre, son dos collé au ventre de son compagnon de chambre.
J’etais impressionné, la magie existait aussi, vraiment ?
« Et aussi ….. passer a travers un mur » continua t’il de dire.
Il fit un mouvement bizarre avec sa main et la lueur bleu devint jaune puis disparue, et un trou béant était apparu dans le mur. Le renard y passa la main, quelques secondes, recula d’un pas, refit un geste avec ses deux bras en même temps et le mur redevint comme avant, intact.
« Il faudra également garder cela pour vous ! Le magie est censé être un mythe. » Dit le loup.
Nous hochâmes alors la tête en silence.

On entendit alors un bruit de vibreur, Brombe se jeta alors sur son portable et regarda le texto que l’on venait juste de lui envoyer.
« Naxme attends dans le parking, il va falloir que tu descende pour aller l’aider Fyo. » Me dit-il.
Commençant a faire demi tour je sentis la main puissante du loup m’agripper l’épaule droite pour me faire tourner dans sa direction.
« Et surtout ! Soit rapide mais également très discret ! On compte sur toi! » Me dit-il.
« C’est d’accord ! Je ferais vite ! Promis! » Dis-je
Je refis demi tour et me dirigea vers la porte de la chambre, Brombe me fit signe d’attendre, regardant dans le couloir si personne ne s’y trouvait. Puis il m’ouvrit la porte.

Je me glissais alors dans le couloir et marcha très rapidement en direction des escaliers se rendant au rez de chaussé.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FURDASH] nouvelle histoire

Messagede Ray Bleiz » 26 Mar 2018, 21:23

Coucou !
Alors je vais te redire ici, mais j'ai particulièrement adoré la fin du chapitre 2 avec ton premier hug j
J'ai tellement ressenti ce moment qui me rappel des souvenirs et sentiments que j'avais un grand sourire béat pendant un pti moment après l'avoir lu.
Et pis pareil pour tes autres moments de câlins avec des fursuiters, je ressens bien ces sentiments que tu as certainement vécu en vrai pour les décrire ainsi, et qu'on continu pareil à prendre grand plaisir dans ces moments <3

Sinon la fin du chapitre 3 c'est bien inattendu et marrant, ça m'a très bien surpris, bien joué =)

EDIT : woaw, t'as sorti les 2 derniers chapitres (4 et 5) pendant que j'écrivais mon com, laisse moi le temps de me remettre de mes émotions voyons XD

EDIT 2 : Bien joué la tension et le stress présent, ça marche bien aussi à le faire ressentir au lecteur (pour ma part en tout cas) =p
Salut ça boom ! =)
Avatar de l’utilisateur
Ray Bleiz
Loup  (Expert en explosif)   Anthro
 
Messages: 304
Inscription: 10 Déc 2013, 20:39
Localisation: Calvados (14) / Caen

Sur la Furmap: Ray Bleiz

Dessinateur
Fursuiter
Vidéaste

Re: [FURDASH] nouvelle histoire

Messagede jigaard » 27 Mar 2018, 07:24

Merci Ray, cette idée d'histoire m'est venu justement un mois après la Fbl quand je me remémorais la convention un soir
Content que ca plaise car j'y met tout mon cœur ^^
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FURDASH] nouvelle histoire

Messagede jigaard » 28 Mar 2018, 16:00

---- Chapitre 6 -----

Personne dans les couloirs et c’était tant mieux, je faillis me vautrer dans les escaliers dans ma précipitation. Arrivant en bas je me depechais de rejoindre le hall d’entrée, puis enfin le parking.
Naxme était adossé au coffre de sa voiture et me regarda avec un grand soulagement.
On se fit un hug pour se saluer, et on se mit au travail.
« Bon, Brombe t’a expliqué j’imagine ? On va emmener les trois fursuit jusqu’à la chambre. Il n’y a personne dans les couloirs j’espère ? » Dit-il.
« Non je n’ai croisé personne, il est encore tôt. » Dis-je.
Sur ce, il ouvrit le coffre précipitamment, me mis un énorme carton dans les bras, et en prit un autre avant de refermer sa voiture et de la verrouiller.
« Ça c’est deux corps, allez perdons pas de temps ! Vite! » Dit-il.
On se précipita dans l’hôtel, nos deux cœurs sur le point de s’arrêter au moindre bruit, a la moindre silhouette pouvant se dessiner au détour d’un couloir. On entendit pourtant pas le moindre bruit durant notre ascension.
Encore un dernier couloir et on arriva enfin devant la chambre. Je regardais Naxme manipuler sa carte pour ouvrir la porte, ses mains tremblaient a cause du stress, le cliquetis du déverrouillage se fit entendre et après un dernier regard dans le couloir, nous rentrâmes dans la chambre.

« Putain tu m’a foutu la trouille ! Annonce toi bordel! » Réprimanda Brombe.
« Désolé, c’est juste que j’ai pas envie de perdre de temps ! Voilà déjà deux corps et nous amenons le reste tout de suite pendant qu’il y a personne dans les couloirs » Dit Naxme.
Brombe referma la porte devant nous après avoir prit les cartons et nous filâmes de nouveau en direction de la voiture.
« Tiens salut ! Tu va bien ? » Dit une voix derrière nous après être sortit de la cage d’escaliers.
C’était Trondy, le rhinocéros, il s’approcha en souriant, et nous fit un hug a tous les deux.
« Alors vous faites quoi ce matin ? Déjà debout ? J’ai été voir mais ils n’ont pas encore ouvert pour
les petits dej’, ce sera qu’a partir de 7h30. » Dit-il.
C’était vraiment pas le moment de commencer une discussion, Naxme tapait presque du pied devant lui. Le tout était de réussir a s’en débarrasser rapidement sans le vexer.
« Eh Bien …. On était en train de faire connaissance tous les deux et nous cherchions un endroit pour bavarder tranquillement. » Dit Naxme avec un calme absolu.
Trondy sourit largement a cette réponse.
« OH …. Un rencard ? Humm , non je te taquine ! Bon moi je file a la salle de muscu et au
sauna, a plus tous les deux! » Dit-il avant de faire demi tour.
Nous répriment alors un pas de course, arrivé a la voiture, Naxme courrait presque.
« Allez ! Prends le carton et une tête, moi je prends les deux autres » Dit-il.

Une fois tout ça en main, c’est en serrant les fesses que nous nous dirigeâmes vers la chambre.
« Après ça je vais faire une bonne sieste ! J’en peux plus! » Dit Naxme alors que nous entrions dans la cage d’escalier.
« Oui, j’espère qu’ils vont réussir a résoudre leur situation. » Dis-je.
L’ascension de l’escalier de passa sans encombre et sans rencontres. Arrivant devant la porte de la chambre, Naxme annonça son arrivée.
Brombe ouvrit la porte précipitamment et nous pressa a l’intérieur..
« Tout s’est bien passé ? Personne ne vous a vus ? » Demanda Lython d’un ait inquiet.
« Non personne ne nous a remarqué, le plus dur est fait! » Dit Naxme.
« Humm je ne pense pas » Dis-je alors, car j’avais cerné un autre problème.
« Comment ça ? » Demanda le renard.
« Eh bien ….. Certes vous allez pouvoir vous balader incognito ! Mais les gens vont se demander qui vous pouvez bien êtres, car vous n’avez pas de badges. » Expliquais-je.
Les trois Furry se regardèrent alors. Mais Naxme sortit quelque chose de son manteau.
« Non tout va bien ! J’ai bricolé vite fait des badges fictifs a la maison, bon désolé ce sont pas des noms de personnages très originaux mais c’est ce que j’ai trouvé de mieux pour l’instant. » Dit il en même temps qu’il les distribuait.
Il avait fait des dessins très rapides ressemblants aux fursuits, c’était plutôt grossier mais vu le stress et l’heure qu’il était, j’aurais été incapable d’en faire autant.

« Si ça ne vous dérange pas je voudrais bien dormir maintenant ! J’en peux
plus, je suis lessivé! » Dit Naxme avant de s’effondrer sur le lit après avoir retiré ses chaussures, il ferma les yeux immédiatement.
« Dormez bien Naxme. Et encore merci de nous avoir aidés » Dit Riith.
Ce dernier fit un léger soupir pour acquiescer, puis il mit ses bras sous l’oreiller et nous tourna ne dos, il était vraiment épuisé.
« Que fait on maintenant ? » Demandais-je.
Les Furry étaient en train de commencer a ouvrir les cartons, sortant les Fursuits.
« Vous allez nous aider a enfiler tout ça, après nous allons faire quelques repérages de l’hôtel et des environs. Normalement nous devrions pouvoir nous débrouiller seuls. » Dit Lython.
Nous étions a présent moins dans l’urgence, donc nous pûmes donc les aider a enfiler les fursuits, l’attribution fut assez rapide, une des fursuit représentait justement un loup gris, Lython se l’appropria donc sans hésiter. Il mit son badge autour de son cou, le pseudo était « WolfloW ».
Effectivement ce nom sentait l’empressement et la fatigue.
« Mais on voit rien !? » Dit-il, sa voix legerement étouffée par la mousse de la tête.
« Ah ça malheureusement c’est pareil pour tous les fursuiteurs. » Dit Brombe.

Je n’avais jamais mis de fursuit, mais de ce que j’avais compris, le champ de vision était extrêmement limité.
« Bon, on fera avec ! Après tout. Allez dépêchez vous ! On a de boulot! » Dit Lython.
Les deux autres fursuit représentaient un léopard et un dragon blanc.
Le renard choisit le léopard et le chat prit le dragon. On réussi a les habiller assez rapidement, et une fois leurs badges distribuées (Dragrou, pour Riith, et Cheethahah pour Ireth.), on eu une petite discussion pour la suite de la journée, notamment lors de rencontres.
« Vous aurez beaucoup de gens qui voudrons vous faire des hugs, vous n’avez pas besoin de parler, exprimez vous simplement avec des grognements et des soupirs, faites vous plaisir. Pas besoin de rester longtemps avec la personne, serrez la dans vos bras pendant quelques secondes et après faites lui un petit coucou en partant, normalement vous ne devriez pas avoir de problèmes. Ce matin jusqu’à 9 heures il ne devrait pas y avoir beaucoup de monde. » Expliqua Brombe.
On échangea alors nos numéros de téléphone, j’étais impressionné par la qualité de leurs smartphones, ceci dit avec 30 ans de différence c’était normal.

« Et a notre époque, ils ont réussi a résoudre le problème des batteries, elles durent presque 2 semaines maintenant. Et ça se recharge en une heure seulement » M’expliqua Riith.
Et après que je lui ai expliqué la durée d’autonomie de nos telephones d’aujourd’hui il ne pu s’empêcher d’éclater de rire.
« Ah j’oubliais, si vous avez faim, dites nous ce que vous voulez manger, j’avais prévu d’aller faire quelques achats ce matin. » Dit Brombe.
« D’accord, pour l’instant ça va, ne vous préoccupez pas de nous, prenez la même chose que ce que vous allez manger, ça nous conviendra » Dit Ireth.
« Très bien alors, mais ….. pour revenir dans la chambre, comment on
s’organise ? » Demanda Brombe.

A cet instant Lython sortit un objet curieux de la poche de son pantalon qu’il avait mit sur une chaise. C’était une sorte de clef mais a l’endroit des encoches il y avait, a la place, une pierre bleu longiligne qui luisait, c’était très beau.
« Ce petit truc contient une magie qui peut déverrouiller n’importe quelle porte, ou hacker n’importe quel dispositif informatique, donc il n’y a aucun soucis a vous faire nous pourrons revenir dans la chambre….. passez moi votre portable Brombe, je vais vous montrer. » Dit le loup.
Il prit son portable, l’éteignit, puis le ralluma, et nous montra l’écran d’accueil ou il fallait entrer le code PIN, puis, il toucha l’écran tactile avec la petite pierre, et aussitôt, le téléphone se déverrouilla en faisant un petit bip.
« Impressionnant ! Et …. tout le monde aura ça dans le futur ? » Dit Brombe.
« LYTHON ! Arrête ! Ils ne doivent pas savoir ce qui va se passer plus tard! » Gronda Ireth.
Un silence pesant dura quelques secondes.
« Bon ! Merci de nous avoir aidés, faites comme si nous n’étions pas la d’accord ? Profitez de la convention, on se revoit ce soir d’accord ? » Dit Lython.
Nous leurs souhaitâmes bonne chance et ils sortirent de la chambre ayant préalablement vérifié que la voie était libre.

« C’est dingue quand même! » Dis-je a Brombe.
Il hocha la tête et s’assit sur son lit, commençant a s’allonger a son tour.
« Oui ….. je te conseille de faire une sieste quand tu pourra pendant l’après midi, ils auront sûrement besoin de nous trois a nouveau » Dit-il, entre deux bâillements.
« D’accord » Dis-je, regardant Naxme qui était a présent, complètement endormi.
Je décidais de les laisser dormir, ils en avaient sûrement bien besoin après cette nuit exténuante.
La porte se referma avec un cliquetis discret derrière moi.
Je restais alors un moment dans le couloir, reflechissant a ce que j’avais envie de faire. Le temps de s’occuper des Fursuit, il était déjà presque 8 heures. L’espace pour prendre le petit dej etait déjà ouvert. Mais avant cela ! Une douche ne serait pas de refus.
Avec le stress j’avais pas mal transpiré, surtout sous les bras.

Je me rendis donc dans l’ascenseur, et appuya sur le bouton du 1er étage, il descendit lentement et ce fut avec plaisir, que j’entrais dans la chambre. Mon roomate n’était pas la, sûrement partit prendre son petit déjeuner.
Je mis mes chaussures a coté d’un meuble et ouvrit la porte de la salle de bains.
« EEHH!! » Hurla mon roomate qui était en fait sous la douche, tout nu.
« Oups ! Excuse moi ! » Dis-je, en refermant précipitamment la porte.
« C’est pas grave Fyo ! C’est juste que tu m’a foutu la trouille. » Dit il.
Mon cœur s’était un peu emballé, a la vue de son corps …... beau mec quand même.
« T’es rentré vachement tard hier soir dis donc, t’a du bien t’amuser! Moi l’alcool m’a complètement assommé quand je me suis allongé sur le lit. » Dit-il.

« M’amuser ….. Oui on peux dire ça comme ça » Lui répondis-je. 
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FURDASH] nouvelle histoire

Messagede jigaard » 31 Mar 2018, 18:43

---- Chapitre 7 -----


Mon roommate finissait de se laver, j’attendais mon tour.
« C’etait marrant cette nuit, tu devais rêver, tu parlais dans ton sommeil. » Dit-il a travers la porte après avoir coupé l’eau. Je l’entendait mettre ses vêtement.
J’eus une sueur froide durant quelques secondes.
« Tu gémissais a moitié en disant, non pas moi, pas moi! » Expliqua t’il.
Ouf ! J’avais eu peur que, durant un moment j’ai pu parler de ce qui avait pu se passer durant la nuit. Puis la porte finit par s’ouvrir.
« Salut ! » Lui dis-je en ouvrant mes bras.
Il m’attrapa contre lui et me frotta le dos, m’agrippant fortement, je fis de même.
« Prés pour le deuxième jour ? » Me demanda t’il, me relâchant doucement en faisant
un pas en arrière.
« Bien sur, et comment » Répondis-je avec un grand sourire.
« Je me lave vite fait et je vais prendre le petit dej, tu veux venir avec moi ? » Dis-je.
« Oui si tu veux » Dis-je, commençant a entrer dans la salle de bain
Puis, après avoir enlevé mon pull je me retournais pour refermer la porte, et Dackfaloo était aussi dans la pièce.

« Tu voulais que je vienne avec toi dans la salle de bains, c’est ça ? » Commença t’il avant d’éclater de rire et de sortir de la pièce.
Cela me fis rire également mais, ceci dit, j’aurais bien aimé. Enfin bon !
Je ne perdis pas de temps pour me laver, et sauta rapidement dans des vêtements propres avant de rejoindre mon ami.
« Eh beh ! T’a pas mis de temps! » Dit-il.
« C’est normal j’ai faim ! » Répondis-je, commençant a remettre mes chaussures.
Il rigola de nouveau et se dirigea vers la porte et l’ouvrit largement.
« Je laisse le dragon affamé passer devant alors. » Dit il en plaisantant.
« Merci ! Humain ! » Dis-je d’un ton faussement impérieux, faisant rouler mes épaules.
Et nous eclatames de rire tous les deux en sortant dans le couloir.
Le trajet jusqu’à la grande salle de restauration ne fut pas long.

Une fois arrivé, nous allâmes directement nous servir, je commençais par prendre un bol, puis me servis généreusement en chocolat chaud, l’odeur était entêtante, mêlée a celles des croissants pains au chocolats et autres viennoiseries éparpillées dans de nombreux paniers sur une table a coté.
Une table était a moitié remplie, Dackfaloo avait déjà posé deux croissants dessus avant d’aller chercher du café.
« Viens avec nous Fyo, Tu est avec Dackfaloo ? » Demanda le Kobolt Lishy.
« Oui merci » Dis-je avant de déposer mon bol a coté de l’assiette déjà en place.
Je fis alors une accolade a tout le monde, Mon roommate était en train de faire de même, cela prit un certain temps, mais cela en valais la peine, on était vraiment accepté facilement dans la communauté, je me sentais aussi a l’aise qu’avec des amis de longue date.
Je repartais a l’autre table ou les pâtisseries s’entassaient. Il en émanait une odeur de brioche chaude vraiment exquise.
Croissants, brioches, pains au chocolats, pattes d’ours, bretzels, chouquettes et d’autres choses toute aussi appétissantes les unes que les autres, d’ailleurs, pas mal de paniers étaient presque vides.
Je pris, trois croissants, je me forçais a manger plus ce matin et je projetais également de faire de même pour mes deux autres repas pour disposer d’un maximum d’énergie pour d’une aider les Furry ce soir, et de deux, pouvoir disposer de toutes mon énergie pour profiter de la convention.

De nouveau installé, j’écoutais la conversation en cours, ils étaient en train de parler de l’intervention des flics hier soir et de la personne qui avait été blessée.
« Qui s’est fait blessé ? » Demandais-je.
« Rythian » Me dit Lishy, qui était a ma droite.
« Et il s’en est bien tiré, mais si la balle était passé deux centimètres plus bas, son artère aurait été touchée, on a échappé au pire, je sais pas qui était ce taré mais maintenant au moins il est entre les mains de la justice maintenant. » Expliqua t’il.
« Oui, la balle a été facile a retirer apparemment, et il n’a eu qu’un petit point de suture, j’ai été le voir tout a l’heure pour m’assurer qu’il allait bien, DealDeer est avec lui » Dit GrumpyWolf.
Bon, de ce coté la il n’y aurait plus de problèmes, c’était déjà une bonne chose.
Tout en finissant de manger, je continuais de penser a Lython, Riith et Ireth. Je n’avais pas encore vu de Fursuiter ce matin, j’espérais qu’ils n’allaient pas avoir de mauvaises rencontres, comme un contrôle d’identité par exemple.
Je sentis alors une légère tape sur l’épaule.
« Oh ! Tu m’a entendu ? » Demanda Dackfaloo, a ma gauche.
« Euh, quoi ? » Répondis-je. Je devais sans doute avoir le regard dans le vide.
« Je disais, je vais aller faire des courses, tu a besoin de quelque chose en particulier ? Comme ça tu me donne des sous et j’achète ça en même temps, ça t’évite de te déplacer. » Dit-il.

Je réfléchis alors quelques instants, j’avais pas pris beaucoup de trucs en plus de mes vêtements, et j’aurais peut être besoin de quelque boissons énergétiques pour cette nuit, je repensais a ce que m’avait dit Brombe.
« Essaye de faire une sieste dans l’après midi »
« Sans vouloir t’embêter, est ce que tu peux prendre des boissons énergisantes ? » Demandais-je.
« Aucun problème, ça ne m’embête pas du tout ! Je pars tout de suite. » Répondit-il.
Estimant le prix des canettes je lui donnais alors une certaine somme d’argent en liquide.
« Merci, a tout a l’heure. » Dit-il.
Il se leva alors et partit en direction de la chambre pour prendre son portefeuille et son permis.
Moi pour mon compte, je me servis généreusement en café, rajoutant un peu de lait dedans, puis, alla au deuxième buffet, ou étaient placés les tartines, le beurre, au moins une vingtaines de confitures différentes dans des petits pots, il y avait également quelques
distributeurs de jus de fruits.
Hésitant un moment, je finis par me décider, tartines avec du beurre, de la confiture de grenade, et un grand verre de jus de pamplemousse.
Heureusement pour moi, il y avait quelques gars voraces a la table, j’avais beaucoup de mal a terminer mes cinq tartines, voulant me gaver, j’avais a peine réussi a terminer la deuxième.
« Donne, c’est pas perdu pour tout le monde. » Me dit GrumpyWolf amicalement.

Je pris mon téléphone et regarda le programme des activités de la convention.
- Dealer den : 9h-18h
C’était parfait ! Me levant, je fouillais mes poches pour trouver mes sous et me rendis promptement en direction du deuxième étage.
J’étais surexcité de nouveau, j’avais économise enormement. Mon deuxième sac serait sûrement plein a craquer !
Je pris l’ascenseur pour me rendre a destination, m’imaginant ce que je pourrais bien trouver.

Une fois les portes de la machine ouverte, je me ruais vers la droite dans le couloir et entendis des voix venant de la salle des stands. Que pourrais-je bien trouver ?

Et des stands il y en avait pas qu’une dizaine ! J’avais de quoi faire.
Les tables étaient reparties en deux rectangles, un tout le long du mur un autre plus proche du centre de la pièce. Je commençais a faire le tour extérieur, avec les stands adossées aux murs.
Le premier était celui d’un artiste qui imprimait des dessins sur des t-shirts, il les avaient tous exposés sur une grille derrière lui, des têtes de loups, chiens, chats, léopard, bref, n’importe quel animal pouvant exister.
Le prochain stand mettait en valeur des statuettes fabriqués a partir de résine, le gars s’appliquait a créer des Fursona essentiellement, les détails étaient vraiment saisissant.
Je parcouru encore quelques stands, de commissionnaires de dessins essentiellement, puis je finis par tomber sur un stand de livres. Lequel était bourré a craquer d’histoires en tout genre.
Je pris le premier bouquin devant moi, « Vengeances de dragons », l’image montrait un humain accroché a la parois d’un mur et en dessous, une gueule de dragon grande ouverte.
C’était un condensé de petites histoires, ou les dragons étaient les personnages principaux et ou ils réussissaient a battre leurs pires ennemis, comme par exemple, le fameux chevalier venant recuperer la princesse détenue captive.

Un autre bouquin racontait l’histoire d’un humain ayant la capacité de se transformer en loup.
Le troisième m’intéressa, car c’était une fiction d’horreur.
« Dans le petit village de Graouf, une créature terrible menaçait ses habitants, et quand elle tuait quelqu’un, la seule chose qui restait du corps était seulement une main ensanglanté.
Trois loups deciderent d’aller traquer cette monstruosité dans la caverne noire »
Il y avait des histoires parlant a peu prés de tout et n’importe quoi. J’avais l’embarra du choix.
Les livres n’excédaient généralement pas la centaine de pages, et les prix étaient corrects.
Arrivant a l’extremitée de la double table du stand, il y avait un chiffon cachant les derniers livres, dessus était installé une feuille de papier sur laquelle était inscrit « Attention – livres NSFW »
Je jetais alors un coup d’œil, et …… en effet, c’était plutôt intéressant.
Regardant, l’ensemble des livres, je fis un rapide calcul das ma tête pour savoir combien je pourrais en prendre, et signala au gars sur le stand que j’allais revenir pour acheter des trucs.
« Ok, prends ton temps, moi je ne bouges pas » Dit-il avec un grand sourire.
Parcourir tous les stands me pris environ deux heures.
J’ai du faire un aller retour dans ma chambre, pour pouvoir déposer mes achats dans mon deuxième sac, car j’avais les bras surchargées.
J’avais pris, un pendentif avec une patte, un autre avec une tête de dragon, plusieurs bracelets,
des t-shirts personnalisées, une montre, quelques statuettes de dragons, un agenda avec pour chaque page, une illustration Furry.
Mais le plus gros de mes achats fut dans les livres, j’en avait pris une petite dizaines, contenant 2 histoires chaudes et une bande dessinée tout aussi explicite.

J’étais content de mes achats, et après avoir mis tout ca das mon sac, je ressortis dehors, le soleil était éblouissant, pas un seul nuage en vue.
Il était 11h24, je partis a la recherche d’un éventuel Fursuiteur, et pris de nouveau la direction du deuxieme etage.
Ouvrant la porte donnant sur les escaliers, mon portable vibra, je le sortis de ma poche, c’était un sms de la part de Naxme.

« Est ce que tu peux venir ? »
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FURDASH] nouvelle histoire

Messagede jigaard » 13 Avr 2018, 17:40

---- Chapitre 8 -----


« Bon ! Les affaires reprennent ! » Me dis-je en lisant le texto de Brombe.
Je partis donc dans l’ascenseur, qui heureusement était libre en direction du quatrième étage jusqu’à la chambre. En sortant de la cabine un Fursuiteur croisa ma route. Je m’arrangeais pour croiser sa route et réclamer un câlin.
C’était toujours aussi agréable que la première fois, je ne pourrais pas m’en lasser, jamais.
J’aurais bien aimé rester avec mais malheureusement l’histoire des « Vrais Furry » était très importante, ils avaient parlé a un moment de « paradoxe temporel », cela faisait froid dans le dos.
Arrivé devant la chambre, je frappais trois petits coups, signalant mon nom.
« C’est moi, Fyo. » Dis-je avant d’entendre la porte se déverrouiller.
La tête de Naxme apparue dans l’entrebâillement de la porte.
« Entre ! » Murmura t’il. Il avait l’air de s’être réveillé a l’instant.
« Que se passe t’il ? » demandais-je, inquiet.
Naxme qui baillait largement commença a s’étirer, et soupira longuement.
« Oh ne t’inquiète pas, tout va bien, les Furry sont en train de faire leur repérages, et Brombe est en train de faire des courses. » Dit-il en regardant par la fenêtre. Puis il se tourna de nouveau vers moi.

« Je voulais te demander si tu n’avait pas entendu des gens se demander qui sont les
trois nouveaux? » Demanda t-il.
« Oh non, je ne pense pas, ils sont partis tôt dans la mâtiné, c’est surtout les gens en voiture qui vont se demander de quoi. » Dis-je. Il hocha la tête brièvement.
« Oh ça c’est pas gênant, si ils sont tous les trois ensemble ils ne risqueront rien. » Dit-il.
Naxme commença a préparer des affaires dans un sac.
« Alors ? Tu a fait des achats ? » Me demanda t-il.
« Mon portefeuille en a pris pour son compte. » Dis-je en rigolant.
« Au fait, le stand des … jouets nocturnes « vilain lézard » n’a pas été vidé
au moins ? » Demanda t’il.
« Oh non ne t’inquiète pas ! » Répondis-je, le regardant prendre son manteau.
« Bon je vais pas te retenir plus longtemps, je voulais surtout savoir si nos nouveaux amis n’avaient pas eu de problèmes. » Dit-il.
« En tout cas je ne les ai pas vu de la matinée, et personne n’a mentionné
leur présence. » Continuais-je, me dirigeant vers la porte.
« Très bien alors, si tu me cherche, je serais au deuxième étage avec tout le staff, on dois monter tout les trucs pour la compétition de danse ce soir. » Dit-il en ouvrant la porte.
« Bon courage alors! » Lui dis-je alors qui marchait d’un pas vif vers l’ascenseur.

Je repartis alors faire un tour dans les couloirs de l’hôtel, il était a présent un peu plus de midi. Il est temps d’aller manger me dis-je.
Prenant alors mon téléphone, je me mis sur l’application « GramGram » et tapa un
message vite fait.
« Je vais manger au restaurant qui sert du poulet ce midi, qui y va aussi ? »

J’attendis alors une minute, parcourant le hall en direction de ma voiture.
Puis, avant d’ouvrir la portière, je regardais les nouveaux messages
Dealdeer : Oui on y va également, tu veux monter dans notre voiture ?
Lyshy : Ouais viens avec nous

Je répondis alors rapidement un Ok, ça marche, puis demanda ou l’ont se retrouvait.

Dealdeer : Leve les yeux lol

Et effectivement, je levais les yeux et ils étaient tous les deux en train de sortir de l’hôtel.
« Parfait alors! » Dis-je en rigolant.
Nous nous depechames donc de monter dans la voiture, et 5 minutes plus tard nous étions arrivés.
On ne mit pas de temps a s’installer, je n’avais jamais mangé dans ce type de restaurant, ce qu’ils servaient était on ne peux plus simple, des pilons de poulet dans des grandes assiettes.
Il y avait une odeur vraiment sublime dans ce bâtiment, avant même de pouvoir m’installer j’avais la bouche qui salivait.
Une dame vint a notre rencontre pour nous installer, nous étions a une table prés de la fenêtre donnant sur le parking.
« C’est quoi déjà la suite du programme pour cet aprém ? » Demanda Dealdeer.
« Y a rien avant 21h, c’est la compétition de danse. » Répondit Lyshy.
Cela me fis froncer les sourcils, j’avais cru voir un autre truc avant.
Je sortis alors mon portable pour regarder l’application de la convention.
« Nan ! A 19h il y a un Comedy show! » Dis-je, fermant mon portable.
« Oh j’avais oublié ce truc la ! Ça risque d’être sympa! » Dit Lyshy.
Apparemment c’était la première année qu’ils organisaient ce type d’animations.
Nous continuâmes de discuter puis, au moment ou la serveuse nous apporta ce que nous avions commandé, elle plissa les yeux en voyant nos badges.

« Vous … vous faites partie de la … convention Furry c’est ça ? » Demanda t’elle ?
Elle avait un ton, étrange, pas en colère mais pas loin. Je regardais alors dans mon assiette, a la recherche d’un éventuel crachat ou autre chose dans le genre, mais non.
Les anti Furry se trouvaient sur internet principalement, mettant des commentaires insultants sur les vidéos (derrière un écran, pas besoin d’avoir de couilles !)
C’était des petites frappes qui cherchaient a se faire remarquer, la meilleure solution c’est de les ignorer, car, ce qu’ils veulent, c’est obtenir des réactions de notre part. (comme si ils lançaient un hameçon pour nous faire mordre).
Il n’y a eu qu’une fois ou une personne a cherché a nuire dans une convention en lançant un gaz lacrymogène dans un hôtel, heureusement, ca n’avait pas été plus loin.

Pour revenir au présent ce fut Dealdeer qui répondit a la dame.
« Oui on est des Furry. » Dit-elle simplement
Elle hocha la tête, et posa ses mains sur les hanche. Oh, elle allait pas nous engueuler quand même ? De toutes façons, nous avons le droit d’être qui nous sommes.
« Vous direz a vos trois amis, en costumes, d’arrêter de roder prés du commissariat c’est pas un comportement qui rassure. » Dit-elle.
Mon cœur s’arrêta durant une seconde alors que, regardant dehors, je pouvais voir que nous etions juste a coté du bâtiment des flics. Mince j’espère qu’ils n’ont pas eu d’ennuis.
« A quoi ressemblaient t‘ils ? » Demandais-je, connaissant déjà la réponse,
La dame leva les yeux et se gratta la nuque alors qu’elle reflechissait.
« Je n’ai pas pu voir leurs badges, mais c’était un loup, euh ... un léopard et un dragon blanc, je ne suis plus sure exactement. » Expliqua t’elle, avant de poursuivre.
« Et puis, vu que j’étais dehors en train de balayer la terrasse, j’ai été les voir pour leurs demander si ils cherchaient quelque chose en particulier, mais ils m’ont ignoré complètement. » Expliqua t’elle.
« D’accord, on leurs dira vous inquiétez pas ! » Dis-je.
Puis la serveuse nous laissa manger tranquillement, je décidais alors de les prévenir.
« Je reviens. » Dis-je en me levant et en me dirigeant vers les toilettes.
Une fois a l’intérieur, je pris mon portable et envoya un texto aux trois Furry.
« Faites attention si vous rodez a coté de chez les flics, la serveuse du restaurant en face vous
a a l’oeil. Soyez prudents. » Envoyais-je rapidement.
Puis en sortant des toilettes, ce fut la serveuse qui me fit une réflexion pendant que je me rendais a la table ou mes amis m’attendaient.
« Et la chasse d’eau va se tirer toute seule jeune homme ? » Dit-elle adossée a la caisse.
Je fis donc demi tour, en direction des chiottes.
«  … et lavez vous les mains, ah ! Les jeunes d’aujourd’hui, je vous jure » Marmonna t’elle alors que la porte se refermait devant moi. J’appuyais donc sur la chasse d’eau puis, mouilla mes mains avant de les essuyer vite fait et de ressortir des WC. Oh quelle chieuse celle la !

Nous finîmes de manger puis allâmes dans l’hôtel a nouveau.
« Tu a prévu quoi cet après midi ? » Me demanda Dealdeer.
« Eh bien, Je sais pas, je vais suivre le mouvement. » Dis-je.
« Viens avec nous, on a invité d’autres gars pour faire des partie de jeu vidéos. » Dit-elle.
« OK! » Lui répondis-je en lui emboîtant le pas.
Leurs chambre était installée au premier étage, nous étions rapidement arrivés.
Elle ouvrit la porte et m’invita l’intérieur, il y avait une dizaine de chaises
contre le mur. Dealdeer envoya un message sur GramGram
« On joue a Feral Kombat »  dans la chambre 127, venez !! »
Et cinq minutes plus tard il y avait vingt personnes parmi nous, je fus le premier a prendre la manette, c’était un jeu de combat classique, j’incarnais « Agrou » un dragon rouge et vert en tenue militaire et qui avait un gros cigare dans la bouche, je gagnais souvent a ce jeu, la technique, appuyer sur tous les boutons n’importe comment.
Et quand l’ennemi n’avait plus que 5 % de vie, on pouvait faire un coup spécial pour l’achever, le coup spécial de mon perso était en fonction du décors.

Lyshy, avait prit comme personnage, « Fanta », c’était le perso le plus détesté du jeu, un gars chauve avec une tête a claques, et un ego surdimensionné j’avais déjà gagné un round, mais n’avais pas réussi a enclencher le coup spécial.
Cela demandait d’entrer une combinaison de touches rapidement.
Mais au deuxième round, je réussi a le mettre en place. Le décors actuel représentait une station de radio, et je pu donc découvrir le coup de grâce de ce lieu.
Agrou, immobilisa Fanta, baissa son pantalon, attrapa un des micros qui traînaient derrière lui et, très violemment (ce jeu était gore) il prit son élan et lui enfonça dans le …… vous avez comprit ou.
Tout le monde éclata de rire, je refis encore une partie et passa la manette a mon voisin.

Puis, me retournant, je pouvais voir un Fursuiteur qui était rentré dans la chambre, je me mis alors a coté de lui et réclama un hug, qu’il me donna volontiers, je me sentais tellement bien en cet instant blotti contre cette fourrure douce et chaude.
Ce câlin dura un peu plus longtemps, il me berça legerement, et ce fut presque a contrecœur que je du me détacher de lui a partir d’un certain moment.
Mais je restais quand même a coté de lui, profitant de sa présence imposante et rassurante.
En sécurité et heureux, voila comment je me sentais en ce moment.
Comment ai-je pu passer a coté du Furry toute ma vie, j’aurais tellement aimé avoir
connu ces gens plus tôt, toutes ces personnes formidables.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [Histoire] FURDASH : la convention furry

Messagede jigaard » 16 Avr 2018, 22:37

---- Chapitre 9 -----

L’après midi passa évidement très rapidement, quand on s’amuse, enfin, a chaque fois que l’ont passe un moment sympa. On commence a peine que déjà c’est fini.
Il était déjà 18h, je me suis donc dépêché de prendre une douche et de changer de vêtements pour me rendre au deuxième étage dans la salle de prévue pour la danse de samedi soir, ils avaient aménagés une estrade (qui servirait sûrement au DJ).
Étant arrivé dans les premiers j’ai pu m’installer devant, la salle se remplissait alors progressivement. Puis le show pu commencer, la lumière s’éteignit complètement et un spot éclaira seulement la chaise située au milieu de l’estrade, puis rien durant 2-3 minutes, et alors un gars arriva du fond le la salle.
«  Putain ! Encore en retard ! Ça me saoule! » Criait-il en progressant vers l’estrade.
En effet, il était 19h10. Il prit alors le temps de s’asseoir sur la chaise.
Le gars en question, c’était Lorduil, son fursona est un tigre, tout ce qu’il y a de plus classique.
Mais il n’était pas en Fursuit, il était habillé de façon, inhabituelle.
Sa veste noire était déchiquetée de tous les cotés, il portait une jupe, et avait des bottes de jardinier.

Il soupira un bon moment puis, se mit a regarder l’horloge qui était accrochée a coté de lui, a la vue de tous. Et il se leva d’un pas décidé.
« Vous savez quoi ? En fait ! Je suis arrivé en avance! » Dit-il pendant qu’il changeait l’heure.
Et effectivement ! Maintenant, l’horloge affichait maintenant 18H42.
« Et voila !! » Dit-il en faisant un geste théâtral avec ses bras.
Puis il retourna s’asseoir sur sa chaise, prit une grande inspiration et commença a raconter son histoire.
« Vous pouvez pas imaginer quelle journée de chiasse je viens d’avoir, j’ai …. pour expliquer les vêtements que je porte en ce moment, je les ai prit a l’arrache en assommant quelques passants devant l’hôtel. J’espère ne pas avoir tabassé un Furry, j’étais tellement pressé! » Dit-il.
Quelques rires s’elevérent alors de la salle, puis une voix tonitruante déferla dans le couloir et un autre gars fit irruption tout en hurlant.
« IL EST OU CE CON !!!?? » Hurla un mec très grand et surtout, en slip.
« Oh merde, désolé je file! » Dit Lorduil avant de tout simplement se cacher sous l’estrade.

Après cela, durant vingt minutes ce fut un enchaînement de course poursuite et d’engueulade en tout genre, c’était assez drôle, puis, une fois la situation arrangée, Lorduil retrouva des vêtements corrects, un jean avec un t-shirt noir avec une patte dessus.
Et la il nous raconta une anecdote :

« Vous savez ! Je suis également artiste, j’ai publié quelques bandes dessinés, et ce fut durant une convention de jeu vidéos ou j’avais installé mon stand parmi les autres qui vendaient des goodies, des jeux, des artworks et pleins d’autres choses. Bref, c’était le matin, il devait être 11h, j’en étais a mon quatrième café, car j’avais fait la bringue la veille et je m’étais couché
a 4 heures, enfin bref! »

Il marqua une pause durant quelques secondes et poursuivit son récit.

« Je suis un maniaque du rangement et j’avais fait quatre piles de mes bandes dessinés, bien disposés, les gens venaient, feuilletaient un peu et quelquefois sous mon regard suppliant m’achetaient des BD »
« PUIS ! …. Arriva un homme, qui me dit bonjour, regarda un peu les BD, puis après avoir entendu son portable sonner, il me fit dos pour pouvoir répondre, et pendant ce temps la, moi, j’étais en train de somnoler. Et, alors, je vis une toute petite main, tirer sur la veste du gars. Je commençais a ouvrir les yeux puis, je vis alors que sur la pile de droite, le bout de papier que j’avais installé et ou il était marqué…. » Dit-il.

Il fit durer le suspense un moment.

« ….+18, dessins explicites! »

Et la, tout le monde rigola de bon cœur, s’imaginant la suite.

«  Et bien sur, le gamin était en train de regarder une de ces fameuses images, je commençais alors a me redresser et commença a tendre ma main en direction du gamin pour lui reprendre le livre, quand ce dernier me tourna le dos, tira plus vivement sur la veste de son père, qui venait de terminer son coup de fil. Et alors, regardant son fils, son visage devint rouge …… »

Un autre rire strident s’éleva du fond de la salle, suivit par plusieurs autres.

« Et le gamin posa une question a son père …. »

Il se leva, s’éclaircit la gorge et se mit dans même position que le gamin de son histoire, tirant sur un vêtement imaginaire situé au dessus de lui. Et il prit une voix exagérément enfantine.

«  …. PAPA !! Il fait quoi le dragon avec sa langue ? » Fit-il, avant de reprendre sa voix normale, laissant les gens rire et reprendre leurs souffle.

« Et la, le père devins blême, mais moi par contre je suis devenu rouge écrevisse! Entre temps j’avais bondi de derrière mon stand, et pris le bouquin des mains du mioche. Plus toute la pile de bouquins +18, avec moi sur mes genoux.
Après cela, le père s’en alla avec son gamin, je m’imaginais alors la réponse du père, car le gamin continuait de lui demander l’explication sur ce qu’il avait vu. »

Il se remis alors debout et tira sur la veste imaginaire au dessus de lui, et se mis a sauter frénétiquement.

« Alors papa ! Il faisait quoi ?! Papa !!! Papa!!!! C’était quoi le truc entre ses jambes ?» Dit-il avant de faire une pause pour boire une gorgée d’eau.

Ce gars était formidable pour raconter ses histoires, on sentait le vécu, il était un petit poil vulgaire par instant et, c’était drôle car c’était un homme avec un visage plutôt angélique, complètement en contradiction avec les propos qu’il sortait a certains moments.
Le spectacle passa plutôt vite, même si cela a duré une bonne heure, j’ai retenus les meilleurs instants.

« Vous savez, des fois avoir de la repartie demande d’être réactif au quart de tour, moi j’ai pas une très grosse vivacité d’esprit, alors j’ai trouvé une formule toute prête, que je vous donne.
Moi, quand quelqu’un m’insulte, je me retourne, lui fait un grand sourire et lui balance :
Merci ! Toi aussi !  ….. En général ça les fait bugger! »

Ou alors, une autre fois dans une convention, il s’était fâché avec un gars, on a pas su pourquoi. Mais, a un moment il était dans le hall, avec un verre de bière a la main, en train de raconter une histoire, et, il était tellement prit par son récit, qu’il a levé les deux bras brusquement, et ainsi, toute la boisson fit une magnifique envolée derrière lui.
Et aspergea entièrement le gars avec lequel il s’était embrouillé precedement dans la soirée.

Il nous raconta également une anecdote d’un collègue dessinateur.
Ce dernier a reçu la visite d’un gars qui lui a demandé une commission, et lui a décrit tout ce qu’il voulait sur le dessin, chaque petit détails etc ….
Et donc, il lui a dit, voila ça fera 50 Reuso.
Et le mec a tenté de marchander : « Oh steuplais ! J’ai que 40 sur moi ! » disait-il.
Mon collègue a dit non, le mec a insisté, insisté, encore et encore !
Et finalement il a dit oui, et il a donc fait son dessin, mais, en laissant un
énorme blanc en plein milieu de la page.
Alors le gars lui a demandé pourquoi, et il lui a expliqué :
« Tu vois, tu m’a payé 80 % du prix, et la zone blanche représente les 20 % que
tu n’a pas payé! » A t-il dit avant de tourner les talons.

Une fois le spectacle arrivé a sa fin, tout le monde se leva et commença a sortir de la salle.
Je pris mon téléphone pour regarder ce qui se disait sur « GramGram »
Il y avait plusieurs groupes qui allaient manger, la suite des festivités serai la
compétition de danse a 21h.
Mais …. il y avait une chambre faisant un apéro au troisième étage, j’avais la flemme d’aller au restaurant, on était bien dans l’hôtel, et surtout, il y avait maintenant beaucoup de fursuiteurs en tenue. Je me dirigeais donc dans la fameuse chambre (c’était une suite).
Il y avait de la musique, dans un coin, des furry jouaient a une console de jeux, moi je me mis avec un groupe qui discutaient et participa a la conversation.
Je pris, au préalable une bière, choisissant la moins forte car, j’imagine que j’aurais
besoin de toute mon énergie cette nuit.
Et pensant aux « vrai Furries », je me rendis compte que je n’avais pas pris le temps de me reposer cet après midi, occupé a prendre du bon temps, a profiter de la convention, et, en bref, d’être heureux.

Nous parlions de la prestation qu’avait fait Lorduil juste avant.
GrumpyWolf, qui était avec nous nous dit que la technique des 20 % était intéressante.
On se mit alors a imaginer cette technique pour différents métiers, trouvant des situations burlesques a chaque fois.
« Imagine un chirurgien ! Bon monsieur j’ai soigné votre estomac mais je vous referme pas, je vous laisse une ceinture pour tenir le tout ! » Dit le gars a ma droite.
« Ou un vendeur de voiture ! La voiture est a vous mais y a pas de moteur
dedans ! » Dit GrumpyWolf.
« Un strip-teaseur qui reste en pantalon ! » Dis-je, et j’ai réussi a déclencher quelques rires.
Me retournant, je parcouru rapidement de regard ce qu’il y avait a manger sur la table, saucisson, chips, cacahuètes, tortillas, canapés avec des rillettes étalés dessus.
D’un pas décidé je pris plusieurs canapés et en mis un dans ma bouche.

Relevant alors la tête, je vis un fursuiteur en face de moi, c’était Lython
Il me fit un signe de la main avant de ressortir dans le couloir …...
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [Histoire] FURDASH : la convention furry

Messagede jigaard » 23 Avr 2018, 22:38

---- Chapitre 10 -----

Jetant un coup d’œil vers mes amis, je m’éclipsais alors discrètement pour aller dans le couloir.
Lython n’était pas seul dans le couloir, il était en train de faire un hug a une ado, puis il se tourna vers moi et écarta ses bras.
J’hésitais un peu, sachant que c’était un vrai Furry et puis je me suis dis, bon allez !
La sensation était la mémé, la fursuit était très douce et je ressentais toujours le même réconfort mais la différence c’est qu’il me serra plutôt fort contre lui, en fait je ressentais ses muscles durs contre mon buste. Je lui frottais alors le dos timidement, mon menton posé sur son épaule.
« Non Fyo, c’est pas un câlin, je te passe juste un message, on se donne tous rendez vous dans la chambre de Naxme a 2 heures du matin. » Murmura t’il a mon oreille avant de me relâcher d’un coup et de tourner les talons vers l’ascenseur.

Très bien, je regardais alors ma montre et vis qu’il allait presque être 21h. Je pris quand même le temps d’avaler une bonne poignée de chips, et quelques canapés arrosé de deux verres de soda pour me remplir quand même un peu.
Je suivis alors le cortège qui se dirigeait vers la compétition de danse. Je me retrouvais alors avec mon roommate, partageant nos expériences de la convention, nous rigolâmes beaucoup en nous installant autour du stand de la compétition.
Un espace était quadrillé en plein milieu de la salle, et un grand bureau, avec 3 personnes que je n’avait pas vu depuis le début de la convention, était placé prés d’un mur au fond, c’était sans doute les juges de la danse.
Tout le monde s’installa autour de la zone aménagée au centre, j’étais assis juste a coté de mon roommate et j’étais également collé contre un fursuiteur a ma droite épaule contre épaule, une sorte de hug involontaire qui allait durer pendant toute la compétition.
Dans ma tête, j’avais mon cerveau qui criait « Youpi!! ».

Les lumières s’éteignirent dans toute la salle, nous nous retrouvâmes dans le noir durant une dizaines de secondes. Puis trois projecteurs se placèrent sur les juges qui étaient maintenant debout.
Naxme était en Fursuit, derrière eux, adossé contre le mur, je l’imaginais en train de lutter pour ne pas s’endormir, mais après qu’il ai prit son micro pour introduire les trois juges qui allaient évaluer les performances de chaque concurrent, il semblait en fait avoir de l’énergie.
Ou, il avait du avaler plusieurs canettes de boisson énergisantes « Green cow »
Après les présentation, le juge du milieu dont j’avais déjà oublié le nom, un gars d’environ trente ans, cheveux longs avec des piercings sur l’oreille gauche et au dessus des yeux, parla au micro.
« Bon ….. On m’a pas prévenu a l’avance du look des concurrents ce soir. On m’a juste dit, que les danseurs seraient particuliers. » Dit-il marquant une pause.
Quelques murmures montèrent de l’audience ainsi que quelques rires.
« Et ….. Putain je kiffe grave!! » Cria t’il.
Tout le monde se mit a applaudir et a crier de joie, c’était presque assourdissant.
Cela faisait toujours plaisir d’acueillir une personne externe du fandom et qui était enchanté
par la communauté.
« On m’a expliqué aussi qui faisait rapidement 100° dans vos ….. Furrysuite ? C’est ça ? » Dit-il, se penchant vers Naxme.
« Fursuit » Dit Naxme lentement.
« Ah pardon, Fursuit … Ok … Donc, avant de faire venir les concurrents je voudrais leur souhaiter bon courage étant donné la chaleur que vous devez supporter dans vos costumes. » Dit-il simplement.

Puis l’ambiance des lumières changea complètement, des projecteurs bleus, verts, rouges, roses, virevoltaient tout autour de la salle, puis un premier fursuiteur arriva.
C’était Grumpywolf, il s’immobilisa en plein milieu de la salle, puis leva la main pour lancer la musique, elle démarra, et des les premières notes je reconnu « Tainted love ».
J’adorais cette musique, le loup se mit alors a danser très sensuellement en alternant quelques mouvements dynamiques.
« once i ran to you, now i’ll run from you, This tainted love you’ve given »
Au fur et a mesure de la chanson il devint de plus en plus dynamique dans sa danse, invitant tout le monde a claquer des mains en rythme pendant le refrain :
« Now i know i’ve got to CLAP !! CLAP !! Run away i’ve got to CLAP !! CLAP !! »
Vers la fin de la musique tout le monde était presque hystérique dans la salle, puis après quelques mouvements très lestes il termina sa danse et le volume de la chanson faiblit alors doucement jusqu’à s’arrêter, et alors un déferlement d’applaudissements et de sifflets rugit dans la salle.

« Eh bien ! Eh bien!  Ça commence plutôt fort pour ce soir, c’était vraiment magnifique ! très bien synchronisé avec la musique, et très harmonieux ! Je vous dit bravo! » Dit l’un des juges.
Une autre acclamation explosa dans l’assistance, regardant GrumpyWolf, je pouvais voir qu’il était essoufflé, son buste bougeait rapidement.
Mais quelqu’un lui apporta immédiatement une bouteille d’eau fraîche avec une grande paille, pour qu’il puisse boire dans sa fursuit, cette personne le prit alors par le bras et l’emmena vers la fursuit lounge pour le rafraîchir.

Un autre fursuiter arriva alors en scène, c’était Antfoxy, le renard avec sa fourmi géante en guise d’accessoire. La musique devint très douce et très poétique, et il dansa une sorte de slow avec sa grosse fourmi, c’était plutôt drôle, mais je n’étais pas convaincu que les juges avaient appréciés.
Au moment du verdict, l’un d’entre eux fit semblant de s’endormir et de ronfler, des huées s’elevérent alors des spectateurs, oui, entre Furry, on soutenait notre ami même si la performance n’était pas extraordinaire.
L’avantage pour lui c’est qu’il n’était pas essoufflé comparé au danseur précédent, il quitta alors la scène et fit signe au suivant de venir se présenter.

Arriva alors Lishy, sa fursuit représentait un kobold brun avec des plumes bleus sur la tête, il était assez imposant, il joua un peu avec les juges en s’approchant d’eux et faisant semblant de les menacer en claquant ses mâchoires articulées devant eux.
Puis il se mit en place en attendant que le son commence, cela démarra très fort.
C’etais la musique « Bonfire ». Très rythmé ! Je ne connaissais pas grand-chose en musique, mais
il y avais beaucoup d’électronique dedans, enfin bref !
Lishy, dansait alors comme …. Un robot d’une certaine façon, et il faisait ça super bien on avait vraiment l’impression qu’il etait devenu une machine, il bougeait son corps de façon très aléatoire mais en rythme avec la musique.
Quand il eu finalement terminé, la salle entière explosa d’applaudissement et de sifflets !
Les trois juges applaudirent également.
« Eh bien ! Eh bien ! C’était vraiment super! » Dit la juge qui était sur la droite, une petite femme brune un peu grassouillette, mais très souriante.
Les juges se consultèrent encore, écrivant des notes sur leurs feuilles, puis ils appelèrent le prochain candidat.

La danse continua encore pendant une bonne heure, les fursuiteurs s’enchaînant, de toutes les espèces et de toutes les couleurs, et finalement, après une consultation entre les juges qui dura assez longtemps, ce fut Lishy qui remporta la compétition de danse.
Après cela il était un peu plus de 23 heures, je me rendis dans le hall de l’hôtel, ou une bonne dizaine de Fursuiteurs faisaient les pitres, rigolant, j’eus droit a pleins d’autres hugs qui me comblèrent toujours autant de bonheur.
Me rappelant que les vrai Furry allaient avoir besoin de mon aide cette nuit, je pris seulement des boissons sans alcool pour les heures suivantes.
Après cela il y a eu une petite fête dans la chambre de Lishy. Il avait reçu un joli petit trophée avec le dessin d’un loup hurlant a la lune et des notes de musique sortant de sa bouche.

Quelques Fursuiteurs dansèrent un peu alors qu’un groupe faisait une partie de jeu vidéo dans la pièce a coté, je décidais de m’installer a coté d’eux, histoire d’économiser mon énergie.
Ils jouaient a un jeu de voiture, un jeu de course, ce n’était pas ma tasse de thé mais je me laissais bercer par les conversations la musique, l’ambiance et le bien être que je ressentait.
Tout le monde était sympa, heureux.
Pour moi la principale qualité de cette communauté, c’est de partager la joie de vivre.
Quelques mois avant de connaître le Furry j’avais eu quelques moments ou j’ai eu des idées noires, pas au point de tenter de mettre fin a mes jours mais ….. bref !
Depuis mon arrivé dans le fandom, mon moral n’a jamais été aussi bon !

Je me remémorais alors l’attente de cette convention pendant l’année passée.

Plus que 6 mois, ça paraissait tellement loin, presque impossible a atteindre.
Plus que 5 mois, je continuais de m’enrichir de la culture Furry sur internet.
Plus que 4 mois, le temps passe, j’ai moins a attendre maintenant.
Plus que 3 mois, ça avance, encore et encore ! J’ai hâte d’y être.
Plus que 2 mois, j’ai discuté en ligne avec beaucoup de Furry, fait connaissance….
Plus qu’un mois, … j’étais tellement impatient de les rencontrer tous.

Dans la majorité des cas les rêves sont compliquées a décrire, mais quelques uns
sont tellement évidents.
Au cours de l’année j’avais rêvé que j’étais arrivé a l’hôtel de la convention, je paye au
guichet, je vais poser mes affaires dans ma chambre, puis me rends dans la salle principale,
qui s’était transformée en restaurant asiatique (la logique des rêves).
Puis pendant le repas, en regardant le calendrier sur mon téléphone, je me rendis alors compte que j’étais arrivé a la convention avec un mois d’avance.
Mon inconscient également, était impatient de rencontrer des Furry.

Et maintenant, j’étais déjà a la fin du deuxième jour de la convention, je me disais, profites en un maximum avant que le temps passe trop vite et que tu te retrouve déjà une semaine après l’evenement, si seulement le temps pouvait s’arrêter !
Étant dans mes réflexions, je m’étais adossé contre le mur, dans une position confortable, regardant l’écran de la television, sur lequel une course endiablée de déroulait pendant que d’autres gars rigolaient a ma gauche.
Je me sentais tellement bien, mes yeux piquaient un peu, l’image du jeu etait un peu floue.

Et, je finis par m’endormir.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [Histoire] FURDASH : la convention furry

Messagede jigaard » 25 Avr 2018, 22:23

---- Chapitre 11 -----

J’etais bien dans mon sommeil, les bruits continuaient de me bercer, la musique s’était stoppée,
puis je sentis une main me secouer l’épaule.
« Fyo ? Réveille toi …. » Disait Lishy.
J’ouvris les yeux, me demandant ou j’étais durant 2 secondes.
« On va se coucher, faut que tu retournes dans ta chambre. » Dit-il doucement.
Continuant d’émerger je commençais a me lever, Lishy avait un regard amusé. Une fois debout je reflechissais, il y avait un truc important.
Quand on se réveille il y a quelquefois une période de flottement d’environ 5 secondes, ou l’on se demande quel jour on est. Ah ca y est ! Je m’en rappelle.
J’avais rendez vous a 2h heures dans la chambre de Naxme avec les Furry. Et il était …. 2h27 !
« MERDE! » Dis-je a haute voix involontairement, faisant sursauter Lishy.
« Eh ! Du calme, c’est pas grave, tu sais pendant les conventions on s’endort tous
très tard. » Dit-il calmement.
« O … Ok, je …. désolé, je file, bonne nuit » Dit-je en bégayant, sortant précipitamment de la chambre. Je les entendis rire derrière mon dos, en me souhaitant bonne nuit.

Une fois dans le couloir je couru vers les escaliers, les escalada a la hâte jusqu’au quatrième et une fois arrivé devant la chambre, frappa un peu fort sur la porte.
« Qui est-ce ?? » Demanda une voix peu aimable.
« Je … c’est moi Fyo, desol …. » Commençais-je a dire.
Je n’eus pas le temps de finir ma phrase car la porte s’ouvrit a la volée, et un bras velu m’attrapa par le devant de mon pull, me tira a l’intérieur, et me plaqua contre le mur de la chambre assez violemment. C’était Lython, le Furry Loup, il était furieux.
« T’était ou putain??!! » Murmura t’il avec un ton plutôt menaçant.
Au moins la ! J’étais parfaitement réveillé !
« Je suis vraiment désolé, je me suis endormis. » Dis-je simplement.
J’attendais alors sa réaction, la chambre n’était pas complètement allumée, dans la pénombre, je ne pouvais m’empêcher d’admirer ses yeux jaunes or, il était vraiment magnifique.
Il émit un grondement guttural puis soupira longuement.
« Bon, on va oublier ça, mais il va falloir que tu soit opérationnel, OK ? » Dit-il.
J’avais vraiment cru qu’il allait m’engueuler, ouf !

« Oui Lython, vous pouvez compter sur moi, je suis vraiment désolé en tout cas. » Dis-je avec
un ton d’excuse.
« N’en parlons plus ! Allez ! Ireth ! Riith ! On fait le briefing tout de suite! » Dit-il en se tournant vers ses collègues. Tournant la tête, je perçu alors une odeur de transpiration assez forte et je
me mis a grimacer involontairement.
« Oui, la femme de ménage va être heureuse lundi matin. » Dit Naxme prés de moi, je ne l’avais pas encore vu. Les Fursuits étaient suspendues a des cintres au fond de la chambre.
Et c’est alors je j’ai remarqué que les Furry étaient en slip. J’imagine qu’ils devaient avoir eu horriblement chaud dans les costumes.
Ireth, le renard, était vautré sur le lit, et Riith, le chat se reposait sur une chaise, ils se levèrent en s’étirant.

« Bon … on va pouvoir reprendre notre gars » Commença a dire Riith.
« Seulement, nous allons avoir besoin d’une autre personne qui pourra le remplacer, pas l’un d’entre vous ! Rassurez vous! » Dit Lython, nous regardant. Puis Ireth pris la parole.
« Et justement, en nous baladant dans la ville, nous avons trouvé une personne lui ressemblant un peu, un gars peu fréquentable d’ailleurs, en nous voyant cet aprés midi, il nous a copieusement
insulté. » Expliqua t’il.
Brombe, qui écoutait attentivement, hocha la tête.
« Et comment peux on faire pour le faire venir jusqu’au poste de police ? Et faire l’échange ? 
Car nous risquons de nous faire remarquer en pleine nuit si vous venez avec nous.» Demanda t’il.

Riith se mit a fouiller dans un petit sac et nous tendit des petits objets.
« On va vous équiper pour que vous puissiez revenir entier. Ces trois petits appareils, ce sont
des …. comment dire …. des tasers miniaturisés. » Expliqua t’il en ouvrant sa main.
Cela ressemblait un peu a des mini hand-spinners, mais avec un axe plus grand muni d’une flèche et 6 branches. Il en prit un dans son autre main, et posa les autres sur la table.
« C’est très simple a utiliser ! Ils sont déjà chargés, donc vous aurez seulement a appuyer un coup sur le bouton du milieu, avec votre pouce en tenant la partie inférieure avec votre index
plié de cette façon » Dit-il en nous montrant comment procéder. 
« ….avec la flèche orienté vers la personne visée, cela fera tourner le projectile durant 2 secondes avant de le lancer, donc, prenez en compte ce temps de latence. Et vous pouvez lancer ça sur n’importe quelle partie du corps ça traverse les vêtements. » Expliqua t’il.

Ireth, nous sortit également un peu de matos, des sortes d’écouteurs avec des lentilles.
« Vous allez vous mettre ça dans les oreilles et sur les yeux, comme cela nous pourrons voir votre vision en temps réel et nous pourront communiquer avec vous. » Dit-il.
Il vint nous voir les uns après les autres et nous installa l’équipement, j’appréhendais un peu la lentille, n’en ayant jamais porté.
«  … ouvre bien ta paupière, ne bouges pas ça ne fait pas mal .. » Dit-il d’une voix rassurante.
Et ce fut comme une goutte d’eau tiède sur mon œil, je réussi a ne pas cligner.
« Et voila, c’est bon pour vous monsieur dormeur » Dit-il en souriant.
Je lui souris en retour mais plutôt gêné.
« Nous avons trouvé le gars pour remplacer Nasil. Ne vous inquiétez pas c’est une pourriture,
et il sera très bien dans la cellule » Continua Ireth sortant son portable.
« J’ai hacké les telephones de toutes les personnes au dehors de l’hôtel, pour voir si je pouvais trouver quelqu’un méritant d’aller en taule, et je l’ai trouvé, par chance son apparence physique est presque identique a celle de l’homme qui nous a faussé compagnie. » Dit-il.
Puis il mit une image d’une tête en gros plan sur son téléphone et nous la montra.

« Oh putain! … Je connais ce sale con !» Dit Brombe.
Ireth prit une expression étonnée.
« Ah oui ? Qui est ce ? » Demanda t’il.
« J’ai déjà eu affaire a ce gars, c’est un anti-fur, en gros, un con, mais il a eu le malheur d’essayer de tabasser un Furry alors que je n’était pas loin. » Expliqua Brombe.
« Humm, je vois ….. Dans ce cas cela vous rendra un grand service, attendez il faut
que je retrouve ….. » Dit Ireth.
Il commença alors a tripoter son portable frénétiquement.
« Ah voila ! j’ai retrouvé une conversation qu’il a eu cet après midi avec un de ses contacts, bon je m’excuse pour mes prochains propos mais je ne fais « que » lire ce qu’il a écrit » Dit-il.

Il lu alors les messages, et au fur et a mesure, nos trois visages ainsi que nos poings se crispèrent.
Il avait une haine profonde pour notre communauté, sans raison particulière.
Mais, on se rendit compte de la chance que l’ont avait, que le Furry ai pu hacker son portable quand le Renard lu le dernier message.

« J’en ai plus que marre de ces débiles, cette nuit vers 4h je vais aller bruler quelques voitures devant l’hotel, ça va les faire chier ….. »

Et ce fut la fin du message.
« Ou habite t’il ???!! » Cria presque Naxme.
Lython leva les mains pour nous calmer.
« Ne vous inquiétez pas ! On a réussi a calmer ses pulsions et on vous a facilité le travail grâce a une diversion, on a crée un faux compte d’une l’application de rencontres ou il est inscrit, et on lui a fait croire que la nana voulais le voir discrètement cette nuit prés du commissariat, il a tout de suite
marché et ... » Commença t’il.
Son portable vibra, il regarda alors le sms qu’il venait de recevoir et rigola.
« C’est lui, il est impatient de voir la fille. Seulement ce sera un piège, car c’est vous qu’il va rencontrer, le plan est simple, vous vous planquez derrière les buissons collés au mur du batiment de la police, je serais avec vous pour créer un portail permettant de traverser le mur, et ainsi faire l’échange. Est ce que vous avez des question ? » Dit le loup.

On se consulta du regard et Naxme parla.
« Juste deux question. Ou allez vous mettre votre criminel ? Et comment allez vous pouvoir faire pour repartir a votre époque une fois tout cela fini? » Demanda t’il.
Il se regardèrent sérieusement et murmurèrent entre eux.
« Pour l’instant ! On s’occupe de notre homme, nous avons trouvé un local a poubelle que nous pourrons sceller par magie une fois que nous l’aurons enfermé dedans, nous trouverons une solution pour retourner a notre époque plus tard. » Dit le loup.

Je regardais alors ma montre, il était 3h24.
« Bon ! Je lui envoie un message pour lui donner rendez vous disons, a 4h pile, comme cela on aura le temps de s’installer » Dit Ireth.
Avant de taper son message, il reçu un nouveau Sms, le Renard le lu a voix haute.
« Humm je te veux, tiens je t’envoie une photo de ma …. » Dit-il très gêné.
On entendis alors le téléphone vibrer de nouveau, et la, tout le monde éclata de rire, y compris nous.
Une fois calmé, personne n’osa regarder le téléphone.
« Tiens Fyo ! Vu que tu t’es endormi ce sera ta punition ! Voilà! » Dit alors le Renard me montrant l’écran directement sans que je puisse avoir le temps de réagir.
Je détournais évidement le regard immédiatement mais, l’espace d’une seconde, j’ai quand même vu quelque chose.

« Bon ! Au lieu de déconner, si on y allait, hein ? » Dit Lython.
Et c’est ainsi que l’ont se prépara de nouveau et après avoir aidé Lython a enfiler sa Fursuit, je sortis en éclaireur pour vérifier qu’il n’y ai personne dans le couloir.
Et au moment de repasser la tête dans la chambre, je vis Naxme regarder son portable.

« Et merde ! Il y a un groupe en train de boire un verre sur les tables a l’entrée de l’hôtel ! » Dit-il.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [Histoire] FURDASH : la convention furry

Messagede jigaard » 01 Mai 2018, 20:32

---- Chapitre 12 -----

Bon ! Encore autre chose, et il n’allait pas falloir que l’on traîne pour aller jusqu’au lieu de rendez vous. En même temps, les gars dehors allaient se demander pour quelle raison nous partions en pleine nuit se balader en ville, avec en plus, un Fursuiter inconnu.
« On fait quoi ? » Dit Brombe, l’air très ennuyé.
Naxme regarda brièvement par la fenêtre, vers la terrasse en bas.
« Allez ! Filez au pieux ! Bordel! » Dit-il en serrant les dents.
Nous restâmes sans rien faire durant une minute, puis Riith nous fit sursauter.
« Ah ! Je l’ai encore ! » Cria presque le chat roux, en fouillant dans son sac.
« De quel truc tu veux parler ? Tu veux dire ? Non ! Sérieux !? » Dit Lython.
Le loup avait l’air immensément soulagé, et a deux doigts de sauter de joie. Riith pu finalement sortir un objet de sa sacoche.
« Et ouais ! On va être peinard avec ça ! Et il y aura même pas besoin que t’enfile
la Fursuit. » Dit le chat a Lython, montrant l’objet avec un regard triomphant.

« Et c’est quoi ce truc ? » Demandais-je, très curieux.
Riith me montra l’objet dans la paume de sa patte, c’était comme un petit badge rond avec un symbole bizarre dessus.
« Ceci, est un petit bijou de technologie, c’est encore un prototype mais il est parfaitement fonctionnel, une fois que Lython l’aura accroché sur lui, cela le rendra complètement invisible.
Ce qui veux dire que vous n’aurez même pas besoin de vous soucier de neutraliser
le gars. » Nous expliqua t’il.
En effet, c’était un soulagement. Mais cela ne réglait pas encore le problème du groupe a l’extérieur de l’hôtel, il allais falloir s’en occu…..
« AAAHH voila !! » Souffla Naxme en sautillant, toujours a la fenêtre.
On se précipita pour voir ce qui se passait, et, ce fut avec un grand soulagement que l’ont pouvait voir le groupe commencer a se lever, et doucement, se diriger vers l’entrée.
« Bon ! Ça c’est fait ! Je vais sortir dans le couloir, et je reviens vous chercher quand
tout les couloirs de l’hôtel seront vide, enfin, le chemin que l’ont empruntera. » Nous dit Brombe.

Et il sortit, pendant que Lython commençais a retirer sa Fursuit.
« Euh …. Par contre vous pourriez vous tourner ? Tous ? Je suis a poil dedans, a cause de la chaleur. C’est infernal la dedans avec des vêtements plus nos poils naturels. » Dit-il.
On obéit donc a son ordre, je pouvais voir Naxme devenir très rouge. Je du lutter envers ma curiosité, mais Lython se rhabilla très rapidement.
« C’est bon ! Riith, passe moi la capsule! » Dit le loup.
Il était juste habillé avec un jean et un marcel bleu marine que Brombe lui avait prêté, ils avaient la même carrure. Mais, je me posais quand même une question, si ils perdaient leurs pelage l’hiver, mais je m’interdisais de la poser, je risquais de les vexer.

« C’est bon on peux y aller, ils sont tous dans leurs chambres » Fit la voix de Brombe derrière la porte. On pu alors sortir de l’hôtel.
L’invisibilité de Lython était assez perturbante, on entendait sa voix mais, sans voir personne.
Le chemin fut rapide, et cinq minutes plus tard, nous pument apercevoir le commissariat.
« Vous aller marcher le long du trottoir et vous glisser a quatres pattes sous la haie jusqu’au bâtiment. Il ne devrait pas tarder. Je vais m’occuper de l’assommer. » Expliqua t-il.
On se faufila difficilement jusqu’au mur du bâtiment, nous n’étions pas entraînes pour ce genre de manœuvres. Mais je trouvais çà marrant.
« Eh ! Fait gaffe! » Protesta Naxme.
Étant derrière lui, il s’était arrêté d’un coup et mon visage heurta sa fesse gauche.
« Bon, il devrait arriver d’ici 10 minutes, ne bougez pas surtout » Nous dit Lython, qui était resté de l’autre coté de la haie contre le mur du bâtiment.
Nous restâmes silencieux, écoutant les quelques bruits au loin, un enfant se mit a brailler durant
5 secondes puis le silence envahi les lieux de nouveau, on entendait seulement les pas de Lython sur l’herbe sèche. Il se racla la gorge plusieurs fois puis redevint silencieux.

Et après une attente interminable on pu entendre une voix se rapprochant du bâtiment.
« Merde ils sont deux! » Souffla Lython.
« Tirez sur le deuxième ! je m’occupe de l’enfoiré » Ordonna t’il sèchement.
Cela nous fit comme un coup de fouet, nous nous redressement tous d’un seul bloc. Les deux jeunes se rapprochèrent en murmurant.
« ….. Ouais je pense pas que ça la dérangera pas que tu sois la ! Au pire on est deux donc on pourra la maîtriser cette teu-pu ! C’est elle qui aura cherché les embrouilles ! » Entendis-je.
Bon ! Un gros con ! Oui, c’était confirmé, il allait prendre cher !
Ils continuèrent d’avancer et s’arrêtèrent prés de nous, on attendis que Lython s’occupe du premier gars avant de tirer sur l’autre. Ce serai Brombe qui tirerait en premier, il valait mieux être organisé dans ce genre de situation.
« ….. zyva elle est ou ? » Dit le deuxième abrutit.
A peine sa phrase finie, son camarade fit un vol plané la tête la première en direction du
mur, et fut assommé net.
« WHAA sa mère !! C’est quoi se deli …..ggrgrekkk!!! » Commença t’il a dire, avant qu’il ne se mette a convulser, tomber par terre et aussi dans les pommes, après avoir reçu la décharge électrique envoyée par Brombe

« Bien joué! » Félicita Lython.
« Bon maintenant ! Vous allez tenir les deux racailles pendant que je m’occupe de cet enfoiré a l’intérieur. » Expliqua t’il, alors que nous nous jetions sur les corps des deux mecs, et les ligotions avec des cordes que nous avions trouvés dans l’hôtel.
Le loup nous regarda agir, alors qu’il faisait des mouvements bizarres avec ses bras et ses doigts.
« Ne vous occupez pas de moi vous trois, gardez juste les deux gars immobiles » Nous dit-il.
Je raffermis donc ma prise sur mon prisonnier quand, du coin de l’œil je pu voir un flash lumineux et j’entendis immédiatement une voix masculine gueuler.
« Dégage ! Fout moi la paix, je ... » Dit-il avant d’être assommé a son tour.
Il venait d’utiliser un sort pour faire disparaître le mur de la cellule et en arracher le prisonnier, lequel était maintenant étalé sur le sol.
« Bon ! Maintenant on va faire l’échange ! Enlève ses vêtements Fyo, on va les
échanger. » Ordonna la voix du loup dans les airs.
Très bien ! Qu’il en soit ainsi. Les deux mecs se retrouvèrent a poil un instant, puis de
nouveau habillés.

Après cela, Lython utilisa un autre sort pour changer l’apparence physique du mec que l’ont allait mettre dans la cellule, pour en faire un sosie parfait de l’ancien prisonnier.
Puis, une fois le sort terminé, il le saisit et le jeta littéralement a l’intérieur du portail, cela fit un bruit sourd.
« Je vous remercie, maintenant je vais enfermer notre gars, je voudrais juste que vous passiez devant pour vérifier qu’il n’y ai personne dans la rue » Dit-il.
Oui, il valait mieux car, avec le module d’invisibilité que le loup avait sur lui, le corps assommé du mec flottait dans les airs. Nous, ça nous faisait marrer mais ça pouvait aussi foutre
la trouille aux gens.
« Vous voulez le mettre ou exactement ? » Demandais-je a Lython.
« Je vais l’enfermer dans un local a poubelles que je vais sceller par magie après l’avoir mis dedans.
Après ça, vous pourrez aller vous coucher. » Dit-il.
Je continuais de marcher prés de lui, mon dos était un peu raide et mes jambes commencèrent a protester, en même temps mes yeux piquaient horriblement.

Le local était en vue, et personne a l’horizon a part nous cinq.
« Lython ? » Dis-je, une question sur le bout des lèvres.
« Oui Fyo ? » Répondit la voix a coté de moi.
« Quand les Furry on commencé a apparaître, les gens on si mal réagit que ça ? » Demandais-je.
Au lieu de me répondre, il resta silencieux.
« Que, s’est-il …. » Commençais-je
« NON !! Je ne parlerais pas de votre avenir ! C’est dangereux! » Répondit-il sèchement.
L’effet fut immédiat, Lython était un loup très baraqué, et sa voix correspondait
parfaitement a son physique
Il me fit sursauter a un tel point que j’ai faillis m’étaler par terre en trébuchant.
« Désolé de t’avoir fait peur, mais tu sais, je suis déjà terrifié d’être dans le passé, et heureusement que nous sommes tombés sur vous, et pas sur une foule entière, cela aurais pu faire éclater le futur en mille morceau et peut être même faire dévier le temps de l’evenemment qui a permit aux Furry de voir le jour, n’en parles plus, ok? » Dit-il sur un ton plus calme, mais sa voix laissait
échapper sa nervosité.

« Hummff …. » Fit une autre voix, c’était le prisonnier qui se réveillait. Puis il commença a beugler, mais seulement durant une seconde car, je vis son corps voltiger dans les airs et immédiatement après, il retomba dans l’inconscience.
« Voilà ! Fait dodo ! ….. Je lui ai foutu un coup de boule. » Expliqua le loup invisible.
« Vous allez pouvoir retourner dans votre époque maintenant ? » Demandais-je.
Il resta silencieux un instant avant de me répondre.
« Eh bien …. Il faut déjà qu’on trouve, comment il a réussi a nous emmener dans le passé, et il faut qu’on découvre comment fonctionne ce truc. » Précisa t’il,
Nous arrivâmes donc au local, c’était un petit bâtiment en béton avec un cadenas
complètement rouillé sur la porte.
Lython répéta la même manœuvre pour créer un portail et jeta le gars a l’intérieur après avoir ficelé solidement ses membres, et fermé sa bouche avec un bon rouleau de sparadrap .
Il se recula du bâtiment, referma le portail et une espèce de brume bleutée se forma temporairement autour du local.
« Voilà ! Maintenant on peux rentrer a l’hôtel ! » Dit-il, avant que j’entende un bip
venant de son corps.
« Riith, Ireth, c’est bon, Nasil est ficelé et bâillonné a l’endroit que l’ont a repéré tout a l’heure, et l’échange s’est très bien passé, les flics n’y verrons que du feu demain. » Dit-il dans son casque.
Arrivant finalement a l’hôtel, Lython et les autres me souhaitèrent bonne nuit.
4h57 … Oh ! Déjà ! J’avais pété mon record d’heure du coucher. Je rentrais alors dans ma chambre discrètement. Mon roommate ronflait.
Oh ! Mon lit ! J’en pouvais plus ! Je ne pris même pas la peine de retirer mes chaussures, ni même aucun vêtement, je me suis vautré dessus, et m’endormis dans la seconde.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [Histoire] FURDASH : la convention furry

Messagede jigaard » 06 Mai 2018, 21:58

---- Chapitre 13 -----

Au moment de m’allonger sur le lit, j’étais complètement épuisé, ce fut un sommeil plat, sans rêves, au moment de rouvrir les yeux je me sentais totalement revigoré, en pleine forme.
Le soleil semblait être levé depuis un bon moment, je regardais vers le lit de mon roommate, il était vide. Je me mis alors debout et m’étira legerement.
Mon estomac gronda furieusement, je pris mon portable pour regarder l’heure.
12h11, je bondis immédiatement hors du lit, j’eus un petit coup de stress, et j’étais en même temps un peu en colère contre moi même et aussi un peu triste, il ne restait plus qu’un jour et demi avant la fin de la convention et j’avais fait une méga grasse mat’.
Puis le temps d’émerger je me remémorais la nuit précédente. N’ayant pas reçu de texto, j’en conclu que tout allait bien, mais je pris quand même des nouvelles en envoyant un message a Naxme.

« Salut, Je suis vraiment désolé je me suis complètement endormi, est ce que tout va bien pour vous deux et les autres ? »
En attendant la réponse, j’écrivis également un message a Dackfaloo, mon roommate.
« Coucou ! Ça y est je suis debout, la vache j’avais du sommeil a rattraper »
Puis, posant mon téléphone sur mon lit, je filais sous la douche et me lava rapidement, je pris des vêtements propres et regarda mon portable a nouveau pour voir qui m’avait répondu.
Naxme me dit que tout allait bien et me demanda de profiter de la convention.
Dackfaloo lui, me proposa d’aller manger avec lui au bar situé prés de l’hôtel, il me Precise que GrumpyWolf était avec lui.
J’acceptais immédiatement, et après avoir enfilé mes chaussures, je sortis en quatrième vitesse de la chambre. Sur le chemin, j’ai croisé deux Fursuiteurs et leur réclama un hug chacun ainsi qu’un selfie qu’ils acceptèrent avec joie.
Puis je filais alors a la brasserie. Il y avait seulement 2 minutes a pieds pour s’y rendre.

En arrivant, mon compagnon de chambre me salua de la main, GrumpyWolf semblait plongé dans son téléphone. Il me remarqua quelques instant plus tard et il se leva pour me faire une accolade, Dackfaloo fit de même et nous pument nous rasseoir.
« Alors ? …. On traîne tard le soir ? » Me dit mon roommate d’un air amusé.
« Oh oui, j’étais avec ... » Commençais-je a dire me rendant compte que j’avais parlé trop vite.
Vite ! Trouves un truc ! Trouve un truc !
«  … quelqu’un et …. on a fait des choses! » Dis-je en essayant de parler de façon mystérieuse.
« Ooooohh …. Je vois, je vois! » Dit GrumpyWolf, visiblement très intéressé.
« Alors ! Qu’est ce qu’on mange ? » Dis-je, coupant court ce sujet.
Et instantanément, mon ventre hurla, cela fit rire GrumpyWolf.
« Ah oui en effet, t’a la dalle! » Dit-il.
Puis le serveur arriva et nous commandâmes a manger, je pris une assiette de
charcuterie pour le début. Avoir comme premier repas de la journée du salé était pas trop mon fort, mais vu que l’heure du petit dej’ était passé, j’ai fais avec.
Comme plat principal, une bonne bavette saignante accompagnée de frites et d’une sauce
barbecue. Pour le dessert, on verra plus tard.

« Bon …. Prêt pour la danse de ce soir ?» Me dit Dakfaloo.
« Pour être prêt ! Oui ! Je suis prêt! » Dit GrumpyWolf en tressautant sur sa chaise.
« Et toi Fyo ? » Me demanda mon camarde de chambre.
Eh bien, pour ma part, danser ne m’a jamais vraiment attiré, j’ai toujours eu peur de paraître ridicule, et puis je ne savais tout simplement pas danser, donc le problème était réglé.
« Ben …. Je vais regarder surtout, je danse jamais d’habitude. » Répondis-je.

Puis on fini par discuter un peu de notre vie en dehors du Furry, j’ai réussi a me confier un peu a un moment, je leur ai dit que, juste avant de connaître le fandom, j’étais dans une période de ma vie
ou, niveau moral, cela n’allait pas fort du tout, mais vraiment pas. Le Furry m’a apporté énormément de bien être.
J’avais enfin trouvé une communauté qui partageait les mêmes goûts que moi et qui, de plus, était extrêmement tolérante.
Puis, je pris une crème brûlée en guise de dessert, m’éclatant un putain de plombage d’une de mes molaires sur le sucre caramélisé du dit dessert, lequel était aussi dur que de l’acier.
« Ah merde » Dis-je, mettant mes doigts dans ma bouche pour choper le morceau de métal, me rendant compte que ma dent avait complètement éclaté.
«Ca va ? » Me dit GrumpyWolf.
« Oui, juste une saloperie de dent qu’a cassé. » Répondis-je, gêné.
« Aie, mon pauvre, je me disais bien que j’avais entendu un craquement bizarre. » Répondit-il d’un air compatissant avant de ranger sa cuillère dans son assiette.
Après ça on a prit un café, et GrumpyWolf sursauta subitement en regardant son téléphone. Il devint immédiatement rouge pivoine.
« Ça va Grumpy ? » Demandais-je.
Il releva la tête, devenant encore plus rouge, puis il se leva subitement. Dackfaloo quand a lui se mot a rire de bon coeur.
« Allez ! Va rejoindre ton prince charmant! » Dit-il en éclatant de rire de plus belle.
GrumpyWolf marmonna quelque chose d’incompréhensible avant de filer a toute vitesse.
Mon roommate quand a lui était devenu rouge, tellement il riait.

« Que se passe t’il ? » Dis-je, souriant devant l’hilarité de mon ami.
« Oh c’est …. un gars qui n’a pas arrêté de le draguer hier soir et … apparemment il veux passer a la suite …. Il risque d’être très occupé ces deux prochaines heures » Expliqua t’il.
Sur ce, nous retournâmes a l’hôtel, prenant notre temps pour retourner dans la chambre.
« Bon je te laisse, je vais aller Fursuiter! » Dit-il dans le hall avant de se précipiter dans l’ascenseur.
Et alors que je rodais dans le hall, profitant des différents Fursuiteurs se baladant et prenant la pose devant les photographes, une main puissante me toucha l’epaule, et en me retournant, je vis Lython dans son costume. Il me fit un « mini-hug » en me murmurant a l’oreille que tout allait bien et qu’il n’avait pas besoin de moi cet après midi.
Puis, il fila rapidement vers la chambre de Naxme.
Avant la danse prévue pour 21h, il n’y avait rien de prévu comme activités a part se la couler douce dans l’hôtel. Et donc, durant l’après midi, j’ai rodé dans le batiment, me baladant dans
la Dealer-Den pour voir si il y avait de nouveau trucs, et ainsi, j’ai craqué, et j’ai acheté deux nouveaux t-shirt avec une tete de renard anthro et un dragon. Ainsi qu’une tasse
avec marqué « Furry » dessus.

Aprés avoir chargé ça dans ma voiture, je pris mon téléphone pour regarder sur la messagerie « GramGram », dans le groupe de la convention.
Il y avait la chambre 124 qui faisait une partie de jeu vidéo sur la console « Pwoui ».
Je les ai donc rejoint et ai pu profiter de l’ambiance.
Le jeu auquel ils jouaient était une simulation de course, et deux gars s’affrontaient, bougeant presque de façon hystérique devant la télé. L’un d’entre eux commençait a suer legerement.
Puis ils changèrent de jeu et passèrent a un simulateur de danse, une sorte
d’entraînement pour ce soir.
Juste regarder le jeu fini par m’ennuyer au bout d’un moment, je décidais donc de ressortir et me balada dans l’hôtel pour rencontrer des Fursuiteurs.
Je vis alors Dealdeer avec trois autres gars en costumes. Elle remarqua ma présence immédiatement et couru presque a ma rencontre pour me faire un gros câlin, c’était génial.
« On va se balader en ville et on recherche une ou deux personnes, pour pouvoir nous donner de l’eau de temps en temps » Dit-elle.
« OK ça marche! » Dis-je, très heureux de pouvoir me rendre utile.
On attendit alors cinq minutes pour « embaucher » 2 autres helpeurs pour la balade.
Puis on se mit en route vers le centre ville.
« Au fait …. Tu sais qui c’est ceux la ? » Dit elle en me montrant du doigt Lython qui se promenait avec Riith et sûrement Ireth qui devait être invisible a leurs cotés.
Mon cœur se stoppa durant un moment, mais, autant faire l’ignorant après tout.
« Oh, je sais pas du tout » Dis-je simplement, soulagé de les voir s’éloigner de nous.

J’eus quelques appréhensions en ce qui concernait le comportement des gens « non-Furry » envers les Fursuiteurs, mais, étonnamment, cela se passa merveilleusement bien.
Ce qui était drôle, c’était de voir la tête des conducteurs qui passaient a coté de nous régulièrement. On pouvait clairement lire « What the Fuck ?» sur leurs visages.
Mais ce qui était vraiment génial, c’était la tête des gamins, qui suppliaient leurs parents de venir voir les peluches géantes et de les câliner affectueusement.
Distribuer du bonheur, c’était ça, l’essence de la communauté selon moi !
Même les parents s’amusaient beaucoup, un peu gênés au début, mais ils se prenaient rapidement au jeu, et se plaisaient énormément en notre compagnie.
La sortie dura une petite heure, j’avais une grosse bouteille d’eau avec une paille assez longue pour pouvoir donner a boire a Dealdeer toutes les cinq minutes, il faisait plutôt chaud cet après midi. Dans l’hôtel, la climatisation était a plein régime durant les sorties de Fursuiteurs, mais dehors il faisait presque 30° en plein soleil.
Après une photo de groupe, on rentra rapidement, et j’aidais Dealdeer a retirer sa Fursuit, elle était trempée de sueur, elle fila directement dans sa chambre pour prendre une douche.

Un autre coup d’œil sur le groupe de discussion de la convention m’informa d’un apéro a la chambre 324. Chouette ! Allons boire ! Après tout, je ne prenais pas ma voiture. Le restaurant que j’avais prévu pour aller manger ce soir était a 5 minutes a pieds.
Mais en arrivant dans la chambre je voyais qu’il y avait seulement du soft, c’est a dire jus d’orange, sodas etc …. en bref, pas d’alcool.
Il y avait des Furry qui jouaient au poker, ils me proposèrent de rejoindre la partie, j’ai accepté de très bon cœur, j’adorais le poker, on a fait une partie qui dura facile une heure, ou je me suis retrouvé en duel avec Trondhy (le rinoceros gris).
J’avais un As de coeur ainsi qu’un roi de trefle, sur la table il y avais deux rois ainsi qu’une dame de coeur, un cinq de pique et un 2 de trefle.
J’avais donc un bon brelan de rois, ce qui était fort, je fis donc tapis, Trondhy se mit a réfléchir un instant et fit de même.
Étant sur de gagner, je dévoilais mon jeu, puis lentement, il montra …… Deux As.
Je m’étais fait plumer en beauté !
« Bien joué lui » dis-je, sentant une vibration dans ma poche.
Je sortis mon téléphone et regarda le message que je venais de recevoir. Il etait un peu plus de
18 heures. Throndy me demanda si je voulais refaire une partie pendant que je regardais le texto venant de Naxme qui disait :
« On a besoin de ton aide ! Viens vite dans la chambre! »
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 172
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Suivante

Retourner vers Les Arts


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 10 invités